Le Tourisme en Roussillon : Incapables de « copier » les Catalans du Sud

Pass catalunyaDécidément le Roussillon a un problème avec son économie.

Alors que le tourisme est présenté depuis des lustres comme l’avenir du département, alors qu’on voit en Catalogne sud des expériences gagnantes et innovantes, les « phénix » qui se sont penchés professionnellement sur la problématique du Tourisme en Catalogne Nord viennent avec leur opération PASS de prouver leur incompétence.

L’objectif avoué, créer un flux de proximité entre la Catalogne Sud et le Roussillon

L’offre, un PASS de réductions articulé sur le ticket TGV Barcelone Perpignan et l’offre restaurant et hôtelière en Roussillon.  Le Budget 50 000 € .

Le bilan: 221 Pass vendus pour 597 personnes sur la période concernée du 1er au 4 mai.

L’analyse :  Il faut déjà une sacré imagination pour proposer a nos voisins catalans du sud de venir « découvrir » Perpignan, ses restaurants et ses hôtels.  Il est vrai que Gérone à 1 heure de Perpignan et que Barcelone à 2 heures de route oblige le gastronome Barcelonais qui vient déjeuner à Perpignan à y rester la nuit dans un hôtel, tant ce long voyage lui semble insurmontable après un repas gargantuesque à Perpignan.

Un simple calcul met a : 50 000 : 597 =  83€75 le prix par client qu’à coûté cette « opération » .  Sans doute que les budgets de ces organisations professionnelles sont à ce point opulents et pléthoriques, que cela ne les incite pas à calculer la rentabilité de l’opération.

A vouloir « copier » Gérone  qui réussit ce genre d’opération, mais sur une clientèle autrement mieux ciblée, on prouve que même « copier » on ne sait pas faire ici.   Toutes nos félicitations vont aux organisateurs de ce fiasco, d’autant que l’on ne connait même pas le nombre d’hôteliers et restaurateurs qui ont été concernés.

Monsieur François Galabert, président de l’UMIH 66 et Mr  Alain Daous de l’UPE66 visionnaires du tourisme en Roussillon annoncent même que la prochaine édition serait prévue à l’automne prochain, et la marque Pass Catalunya del Nord devrait faire parler d’elle deux à trois fois par an.   Plus prudent Pierre Barbé représentant la ville de Perpignan a relevé qu’il fallait  « laisser le temps aux institutions de se réunir à nouveau » afin de retravailler l’opération et  palier les carences relevées.    A 83€75 de coût par « touriste » sud catalan qui est venu, il est vrai qu’il faut pour le moins « retravailler » l’opération.

En tourisme comme pour tout, il faut au moins déjà savoir aussi compter.

Pass Catalunya

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s