Elles ont tué le petit commerce , c’est le tour de la grande région !

AA cresta aDans un très rare moment de lucidité, le Député Jacques Cresta a posé le 10 février 2015 (il y a un an) une question orale au gouvernement concernant : la prolifération actuelle des zones commerciales. que s’est il passé depuis ?

Dans son propos il a consciencieusement retracé tous les inconvénients et dégâts que provoque cette prolifération, demandant a la ministre concernée ce qu’elle comptait faire pour endiguer cela à l’avenir.

Dans la question il a cité pour exemple Perpignan et les Pyrénées Orientales qui sont dans le peloton de tête concernant les surfaces de centres commerciaux et hypers marchés de tous genres et de toutes taille. A titre informatif sur les trois dernières années, 300 000 m2 de superficies commerciales ont vu le jour dans les Pyrénées Orientales et 100 000 m2 sont déjà prévus dans le très proche avenir. La « FOLIE » atteint tous les territoires du département, Perpignan certes, mais aussi Argelés, Thuir , Pollestres, Ceret, Rivesaltes, Millas,  Claira, c’est a qui aura le plus de M2 de surfaces commerciales à leur compteur. On dit bien surfaces commerciales, et non zones d’activités industrielles qui pourraient créer de la plus value économique régionale et des emplois pérennes, mais les élus municipaux des PO, qui sont très majoritairement totalement incultes en économie, ne connaissent que le commerce comme économie. Ils n’ont pas encore compris qu’acheter ICI des produits fabriqués AILLEURS, ce n’est pas de l’économie créatrice d’emplois qualifiés et de plus value économique.

La catastrophique Loi PINEL (06/2014) a modifié la composition des CDAC .

AA PinelDes dispositifs légaux existent, mais sont totalement inutilisés par les CDAC qui sont devenues des commissions aux mains des élus qui y siègent majoritairement depuis que la Loi Pinel, votée en juin 2014 ,a transformé sa composition qui a vu leur nombre passer à 7 désormais, contre 5 auparavant.

Depuis la Loi PINEL ce sont les élus qui ont le pouvoir dans les Commission Départementales d’Aménagement Commercial, et qui autorisent les créations de surfaces commerciales. ils peuvent ainsi faire leur petite ‘salade’ entre eux, les chambres économiques CCI, CMA, n’y étant plus représentées.

Un représentant des maires au niveau départemental et un représentant des intercommunalités au niveau départemental sont venus s’ajouter a l’ancienne composition ou siégeait déjà  maire de la commune d’implantation, les présidents de l’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale c’est à dire la communauté de commune ou l’agglo ), ainsi que les élus du conseil général et du conseil régional.

C’est donc une CDAC a majorité constituée de Politiques qui octroie les autorisations d’ ouvertures de surfaces commerciales. Toute l’ambiguïté réside dans ce huis clos d’intérêts entre élus, qui voit dans les coulisses des CDAC s’agiter les élus aux rythme de petits arrangements entre eux, à des fins que notre naïveté simulée et polie fera semblant de ne pas comprendre.

 

Loin de stopper la multiplication des zones commerciales, la Loi PINEL qui à modifié la composition des CDAC n’a provoque que l’accélération des erreurs qui avaient justifié sa modification.

Le député Jacques Cresta qui fait semblant (on l’espère) de découvrir le phénomène était pourtant acteur au sein du Conseil municipal de Cabestany de la guérilla entre le village et l’Agglo, afin de conserver à Cabestany les profits des taxes professionnelles que lui apportaient le centre commercial Guèrido. Ainsi preuve est faite que l’urbanisme commercial est aussi un enjeux qui pollue la nécessaire recomposition logique du territoire en communautés et agglomérations.  Ce phénomène persiste encore aujourd’hui à Claira ou le Maire et conseiller général, est allé jusqu’à créer une communauté de villages englobant une commune de l’Aude voisine afin d’échapper à un regroupement forcé, et pourtant logique, avec l’agglo de Perpignan.

Décidément le commerce format géant pollue totalement ce département, tant sur le plan urbanistique qu’au niveau organisation territoriale. et même osons le dire la politique.

Ce ne sont pas les petits éclairs de lucidité du Député Cresta, ni les lois actuelles de Sylvia PINEL devenue 1ere vice Présidente de la Région, qui changeront les votes feutrés et les « petits arrangements » des membres des CDAC actuelles.

Un changement profond sera nécessaire dans ce département, cette région et ce Pays pour avoir les lois et les hommes politiques soucieux de l’intérêt général bien compris.   Les petits commerçants véritable chair à canon de cette guerre, sont certes sollicités par des partis (extrémistes) qui espèrent tirer profit de leur désarroi, mais qu’ils n’oublient pas que l’intérêt électoral permet d’affirmer n’importe quoi pour gruger l’électeur.

AA Delga PinelTout le département, et  toute la région sont concernés par cette invasion que d’aucuns appellent même infestation commerciale. Pour l’immédiat le petit commerce en est la seule victime, mais plus graves et dans un proche avenir seront les effets induits de sa disparition progressive : mort des centres villes et villages,  désocialisation des résidents,  paupérisation des populations, insécurité , perte d’attractivité de la ville, du département, et spirale pauvreté emploi.

Cet avenir bien sombre n’a pour l’instant trouvé aucune réponse Nationale. Car seule une loi rigide et imposée nationalement pourra pallier aux petits arrangements des politiciens de nos territoires locaux.

Alors votre discours était très bien écrit Monsieur le Député Cresta, votre analyse est bonne, et pour ne rien vous cacher beaucoup la professent depuis déjà longtemps, et bien avant votre très récente conversion a la défense du commerce de proximité. Seuls les remèdes manquent que vous ne voulez ,ni pouvez prescrire,  vous, et votre majorité. Inutile de conter ici la réponse formule eau de rose qu’ avait fait à votre question, Carole DELGA  la secrétaire d’Etat au commerce en 2015, devenue depuis la Présidente de la Région .  C’est sans intérêt !

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s