Une histoire de ‘cochonne’ …………. à lire absolument !

cochon xxxSi un seul livre doit absolument être lu pour connaître et comprendre cet animal, le Cochon, c’est bien celui d’Abdelkader Djemaï qu’il faut lire.

Cochon

 

C’est sans doute parce qu’il n’en mange pas, qu’il en parle aussi bien !

Abdelkader DJEMAÏ est né en 1948 à Oran. Chevalier des Arts et des Lettres, il est président du Prix Amerigo-Vespucci et ancien membre du Comité de la Commission francophonie à la Société des Gens de Lettres.

Il nous propose dans son livre un véritable tour du monde du cochon  : Chine, Barcelone, Inde, Égypte, USA, le cochon international, mais il nous fait aussi voyager dans le temps et l’ histoire, depuis Ulysse transformé en pourceau par Circé jusqu’aux activités particulières de « l’artiste » contemporain, le Belge Wim Delvoye qui  élève des cochons en Chine, pour les tatouer jeunes, et exposer leur peau une fois morts.

“Histoires de cochons”, est un ouvrage savoureux, écrit avec tendresse par un auteur qui ignore le goût de la bête pour n’en avoir jamais consommé, mais qui voit en elle une amie : « Je n’en mange pas, mais c’est un animal que j’aime beaucoup » dit il, presque honteux de nous apprendre tant de choses sur un animal que l’on dévore quotidiennement en France.

On apprend entre autres choses, qu’il est le seul animal à se reconnaître dans un miroir ce qui est une indubitable preuve d’intelligence. c’est un animal totalement pluridisciplinaire puisqu’on le retrouve dans la littérature, dans l’agroalimentaire, dans la religion, le coran et la torah parlent de lui, comme un cousin ou un ami du diable, et même la chrétienté qu’il a contribué à nourrir a entretenu des rapports particuliers avec lui.

C’est lors d’une Saint Cochon fête Bigourdane que la vocation d’avocat du « Cochon » est apparue à Abdelkader Djemaï.  Il reformule toutes les approches littéraires de cet adorable animal de par le Monde. De la Chine ou on le vénère comme un animal, honnête, galant, sensible, et joyeux ; jusqu’en Europe ou on le trouve, saoul comme un cochon, sale comme un cochon, et gros comme un cochon, en passant par les pays du Monde ou pour des raisons religieuses on le voue aux enfers.

Abdelkader DJEMAÏ  vous régalera a la lecture de sa « cochonnaille » avec laquelle il vous apprendra sans doute beaucoup de choses sur cet animal que vous aimez vous aussi, mais surtout pour le dévorer.

CochonAllez vite chez votre libraire :  Vous dégusterez ce livre comme une gourmandise.

Et au prochain repas ou vous aurez du cochon (porc) au menu, vous le connaitrez mieux.

……. allez :  « cochon » qui s’en dédit  !

Histoires de Cochons :  d’ Abdelkader Djemaï  aux éditions Michalon, paru en mars 2015

Après cette lecture vous connaitrez la différence entre un cochon à quatre pattes et un porc a deux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s