Le Vieux Vinyl spécial Bruxelles du Mardi 22/03/2016

AA BruxRien à dire Laissons chanter !

C’est bien sur la seule chose que puissent faire les Bourricots, mais ce témoignage leur parait important.

Bruxelles, après Paris, paie le prix d’un double aveuglement.

Celui fanatique et démentiel des fous sanguinaires du Djihad Islamique

Celui bien plus feutré d’une Europe qui se refuse de voir la réalité en face.

Alors après Paris chantons pour Bruxelles, et préparons nous hélas à beaucoup chanter encore.

AA Brux

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s