La petite Fiancée du Pirate de la Salanque !

AA fiancéeLe « Pirate » de la Salanque, est bien connu.

C’est le Maire lotisseur promoteur de Claira (bis)  Joseph PUIG.

il a trouvé avec Madeleine Garcia Vidal, la ‘mairesse‘ de Saint Hippolyte, une petite ‘Fiancée‘ tout aussi « drôle » que lui, et il en a même fait son binôme (de Gauche) au Conseil Départemental.

Joseph et Madeleine c’est pas un couple municipal, c’est un Binôme Départemental !

Avec une telle représentation Joseph Puig et Madeleine Garcia Vidal, le canton de la Salanque à une représentation d’enfer à l’assemblée départementale.  Un duo, (pardon un binôme) très original.

Joseph avait même un moment subjugué l’institutrice retraitée, maire de Saint Hippolyte, lui faisant envisager un instant de quitter et de divorcer de la communauté urbaine de Perpignan pour s’unir avec Claira.  Les fiançailles avaient même été prononcées par les deux conseils municipaux. Et quels conseils !

Mais il est des logiques auxquelles l’amour fusionnel du binôme n’a pu résister. C’est difficile de quitter une communauté urbaine. Alors l’affaire est tombée à l’eau.  Dommage le mariage aurait il réussi, que les Hippolytains auraient appris ce matin qu’ils n’appartenaient plus au « Bassin de Vie » de Perpignan, mais avec Claira, a celui des hautes Corbières avec Cucugnan Tuchan Duilhac Durban etc.  Vous voyez ça « bassine » beaucoup chez les voisins de Claira.

Il  faut toutefois connaître quelques particularités de Madeleine pour apprécier à sa juste valeur cette fumeuse passion d’union avec Claira dans laquelle elle a entrainé jusqu’au ridicule le clan majoritaire de son conseil municipal de Saint Hyppolite.  Le ridicule étant une ‘maladie’ dont on sait heureusement qu’elle ne tue pas en Roussillon.

Ci dessous la liste des 18 ‘victimes‘ élues lors des dernières municipales de 2014 à Saint Hippolyte

AAS HIP

Madeleine maire de St Hippolyte qui voulait unir son village à Claira de Joseph, n’habite pas Saint Hippolyte, elle réside a Saint Laurent de la Salanque.   C’est pas beau ça, ..; cela révèle une logique intellectuelle typiquement Salanquaise sur laquelle les électeurs sans doute un peu naïfs ne se penchent certainement pas suffisamment .

Rappelons également pour faire bonne mesure, que Saint Hippolyte faisant partie de la Communauté Urbaine de Perpignan Méditerranée, Madame la Mairesse Madeleine est déléguée de la commune de Saint Hippolyte (a laquelle elle ne demeure pas) au sein du Conseil de la Communauté Urbaine qu’elle voulait quitter..

Rappelons tout de même à la décharge de cette jeune retraitée de l’Education Nationale (depuis 2007) que cette soudaine vocation d’édile municipal qui l’a inspiré en 2014, lui provient d’après ses propres déclarations, du fait que son beau-père et son père ont été successivement 1er adjoints de Saint Hippolyte et sa mère a été directrice de l’école de Saint-Hippolyte. Vous voyez les souvenirs de petite enfance forgent à Saint Hippolyte les élus retraités d’aujourd’hui,  qui habitent à Saint Laurent de la Salanque,et qui voulaient fusionner St Hippolyte à Claira.

Certes Madeleine n’est pas la seule  » 1er magistrat municipal » a ne pas habiter le village qu’elle dirige, et nous aurons sans doute bientôt l’occasion d’en donner la liste un de ces jours, mais elle apporte en plus ce je ne sais quoi de candeur qui y ajoute le ‘mariage’ raté avec Claira, ainsi que son élection en binôme au Conseil Départemental (Département qu’elle habite réellement)

Vous y comprenez quelque chose vous ? 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s