C’est pas MOI … c’est LUI .. ! ………. le remake !

A moi lui« C’est pas Moi c’est Lui« , le film ‘historique et comique‘ interprété par Pierre Richard et Aldo Maccionne vient de retrouver une seconde jeunesse sur les écrans Français, cette fois interprété par François H et Nicolas S. On vient d’assister à un des plus pitoyables spectacles que peut produire la Politique Française.

Un vrai ‘Enterrement Politique’ … de 1ere classe !

Une mascarade, pour enterrer une idée à la noix qu’avait pris au rebond de la funeste actualité du terrorisme le Président de ce qui ‘reste’ de la République, consistant à réformer la Constitution au sujet du Terrorisme.

S’il est des citoyens  justiciables qui se moquent de la constitution et de la justice comme de leur première chaussette, c’est bien les Terroristes. Prêts a se faire exploser en public, qui peut penser, à part nos politiques, qu’il craindraient la perte de nationalité, ou la prison.  Et bien en France, notre Président et l’ensemble de nos élus Sénateurs et Députés, viennent de nous faire 4 mois de spectacle avec ce scénario. Et quel spectacle !

Sur un scénario du metteur en scène François, la gauche, totalement engluée dans ses querelles de chapelles, et les Républicains désireux de s’opposer sans en avoir l’air, ont offert au Pays le spectacle le plus affligeant du quinquennat qui se termine.

La Gauche qui a poussé son combat idéologique jusqu’à l’avantageuse démission de la Ministre Garde des « sots ». Laquelle démissionne pour different idéologique avec le gouvernement et qui part, avec son ridicule habituel, casquée et à vélo, suivie par un garde du corps qui lui court à ses cotés.  Un spectacle à la fois affligeant et grotesque.   L’arrière garde des fondamentalistes socialistes appelés ‘Frondeurs’ guidés par leur prêtresse en Burka, La Martine,  qui profitent de l’aubaine pour miner le chemin gouvernemental.

Par dessus cela une droite qui bien qu’ayant applaudi le Président au Congrès de Versailles lorsqu’il leur proposait la modification Constitutionnelle, est trop contente de faire capoter l’exécution.  Ce n’est plus de la politique ni du théâtre c’est carrément du cirque. Un spectacle de clowns tristes qui n’a pas fait rire le public atterré par ces 4 mois de représentations.

Ce spectacle pitoyable est retiré de l’affiche par son metteur en scène, et cela dépasse le mur du ridicule.

François Hollande dans un discours depuis l’Elysée nous apprend le retrait du spectacle « Modifions la constitution » pour cause de mauvaise volonté des acteurs de Droite, oubliant de juger le refus de jouer sur scène invoqué par de nombreux acteurs de gauche.

Le Président du syndicat des acteurs de Gauche, le dénommé Jean Christophe Cambadélis, vient devant les journalistes, pour s’excuser aux spectateurs de cette série de 4 mois de spectacles ratés, ou il accuse lui aussi la manque de motivation scénique des acteurs de Droite, oubliant de dire qu’une bonne moitié des membres de son propre syndicat d’acteurs de Gauche était violemment contre ce scénario

Le syndicat des acteurs de Droite par la bouche du Président du groupe d’acteurs Sénatoriaux de Droite se défendant de cette accusation, et faisant remarquer que le scénario joué par le Sénat était plus proche du scénario Présidentiel original que celui que voulait imposer l’Assemblée Nationale.

Quel sera l’effet de cette mascarade pitoyable sur les électeurs aux prochains Césars de la Politique qui doivent désigner le Politicien de l’Année en 2017 ?

Les artifices politiciens prennent le pas sur l’intérêt national.   En l’espèce l’intérêt du Pays était tout simplement de donner davantage de moyens matériels et humains aux forces chargées de lutter contre le terrorisme et de sécuriser le Pays.  Et également de pousser l’Europe à mieux s’organiser contre ces fous.   Pour des raisons politiciennes on a transformé cela en se parant d’un vernis émaillé d’opérette, d’une grandiloquente modification Constitutionnelle totalement inutile pour fermer les mosquées salafistes qui pullulent, et contrôler et jeter en prison les fous furieux de la charia qui les fréquentent.

C’est pas Moi, c’est Lui !

Ce spectacle et sa pitoyable fin dans le genre  » C’est pas moi, c’est lui !  » aura certainement un effet ravageur dans un an sur le public appelé à voter aux Césars de la Politique 2017

Si les nominés sont François Hollande pour son rôle dans «  Le changement c’est maintenant  » ou Nicolas Sarkozy pour son rôle dans « Je reviens me venger  » (2eme version recolorisée) , il est fort à craindre que Marine avec son rôle   » Nettoyons l’écurie  » ne rassemble de nombreux votes du public.

A moi luiAlors vous y pensez vous … au Djihad ?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s