Triste Anniversaire à OUBLIER

Hier le 31 Mars 2016, cela faisait deux ans que Manuel Valls est Premier Ministre. 

Deux années qui se sont transformées en chemin déclinant d’un « astre » pressé, qui s’est transformé en Météorite.

A oublierArrivé tambour battant après avoir déraciné de Matignon le transparent Jean Marc Ayrault, avec l’aide intéressée de Arnaud Montebourg, il pourra lorsque l’heure de son départ aura sonné, ajouter un chapitre personnel au livre de Raphaëlle Bacqué  » L’enfer de Matignon »

Manuel voulait tout casser, mettre le PS face à sa nécessaire mutation à la Social démocratie, ouvrir les yeux à la réalité économique du  monde, aux troupes électorales socialistes des fonctionnaires et agents territoriaux totalement imperméables aux notions de rentabilité, de rendement, et de concurrence, et redonner un peu d’espoir aux employeurs, seuls aptes à créer de l’emploi et à créer la richesse économique nationale.  A l’arrivée, il s’est fâché avec la masse électorale socialiste, n’a pas tenu parole aux entrepreneurs, et reculé sur tout.  Bref il s’est « cassé la gueule ! « .  Quel bilan !   Il est exact qu’avec cela, on comprend que le 2eme anniversaire Matignonnesque ait été pour le moins discret.

La réforme de la Constitution, abandonnée ! .  La Loi El Khomri, qui est la réécriture par la pauvre ministre du travail des textes décidés par Hollande et Valls, contestée de plus en plus fort et peut être abandonnée ou passée en force avec un 49/3 à l’assemblée.  Que peut faire le « Toréro » de Matignon devant une telle féria ?

Si le petit matador de Matignon était devant les Toros, dans l’arène,  ce sont ses oreilles et sa queue qui seraient coupées par les ‘Alguaziles‘, et offertes, sous les bravos des aficionados, au Toro de la CGT. .

En politique, seule la démission à la fois bravache, peut être pour lui la réponse a une dernière reculade retirant la Loi El Khomri, ou son passage a l’assemblée sous menace du  49/3. . Si SES réformes qu’il a jugé indispensables ne passent pas, à quoi sert il ? ..  En démissionnant, il prendrait acte qu’en l’état le PS est totalement irréformable, et il prendrait rang pour l’avenir, ou il lui faudrait dans le bon ordre, d’abord réformer ce parti avant de prétendre réformer la France.

Ce ne sont pas des toasts, champagne et petits gâteaux qui ont marqué ce triste 2eme anniversaire hier à Matignon. Ce sont des antidépresseurs, des fortifiants et un puissant tranquillisant qui lui furent offerts.

Matignon c’est vraiment l’Enfer !

A oublier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s