Plus je pédale moins fort ……….. moins j’avance plus vite !

Les Bourricots cherchaient la phrase qui caractérisait le mieux l’ensemble du quinquennat Hollandien. Ce matin c’est fait:

 » plus je pédale moins fort, moins j’avance plus vite « 

A pedalerIl n’est qu’à observer les ‘contre effets’ de l’énorme avancée de la sensationnelle réforme  de la Loi Travail pour s’en convaincre.

Cette loi concernait les salariés du Privé. Elle a soulevé les ‘travailleurs’ de la fonction publique et les fonctionnaires qui ne sont nullement concernés, auxquels se sont ajoutés les élèves et étudiants, toujours prêts a manifester avant la période d’examens, et hop le tour est joué, le gouvernement affolé réforme la réforme et sort de son chapeau des propositions de grande avancée sociale ayant pour effet d’aggraver ce que la Loi Travail prétendait arranger.

On s’explique sur la méthode.

Afin d’apaiser la ‘colère’ des élèves auxquels déjà très généreusement l’éducation nationale « donne » à 90% le Bac, et abreuvé les étudiants de diplômes et Masters dont l’utilité ne trouve aucun débouché dans l’économie et la vie réelle.  Pour calmer cette meute de braillards qui terrorisent ceux qui par ailleurs prétendent terroriser les terroristes.   Le gouvernement vient de négocier avec le chef émeutier William Martinet, qui préside l’ officine appelée Unef,  qui finira bientôt comme tous ses prédécesseurs casé et recasé dans un ministère quelconque paré du blason PS pour aboutir un jour député, on lui offre en calmant la somme estimée entre 400 et 500 millions d’euros.

le Premier ministre a acheté hier la survie de ce qui reste de la Loi El Khomri, en distribuant cette générosité face aux étudiants qui  expriment à t’il dit« des inquiétudes profondes, qui nécessitent une réponse dans la durée ». Son plan basé sur des mesures exclusivement financières, prolongation des bourses pour les diplômés cherchant un emploi, ainsi que la hausse des bourses aux lycéens et aux étudiants, elle prévoit aussi l’ accès à l’ensemble des jeunes à la garantie locative.  Et au final on est pas sur que ces mesures suffisent a calmer cette ‘colère’.

Estimées entre 400 et 500 millions ces mesures apaisantes seront financées par la surtaxation des CDD, sous forme d’augmentation des cotisations patronales d’assurance chômage.  Et voila le tour est joué. Cette loi travail qui devait simplifier le licenciement et l’embauche dans le secteur privé va grâce aux manifestants effectuer l’exact contraire.

Bien sur les employeurs n’ont pas exprimé, comme les étudiants : « des inquiétudes profondes, qui nécessitent une réponse dans la durée » ou du moins ce gouvernement ne les a pas entendues.

Bien joué les gars la formule vous convient parfaitement :

 » plus je pédale moins fort, moins j’avance plus vite « 

Maintenant SVP et jusqu’en 2017, ne faites surtout plus rien…….. Merci !

A pedaler

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s