Nous étions pourtant avertis !

charles Gave Lions Dés 2003 Charles GAVE nous avait averti d’une façon on ne peut plus claire !

Mais qui est Charles Gave ?  Diplômé de gestion et d’économie de l’université de Toulouse, il obtient une bourse de l’université de Binghamton dont il sortira avec un MBA de finance et gestion; il y rencontra Milton Friedman qui a d’ailleurs préfacé son premier livre en français (Des lions menés par des ânes, 2003).

Charles Gave est l’auteur de cinq ouvrages de vulgarisation économique: *Des lions menés par des ânes, Robert Laffont,  en 2003, *Un libéral nommé Jésus, chez Bourin Éditeur en 2005, *C’est une révolte ? Non, Sire, c’est une révolution. L’intelligence prend le pouvoir, Bourin Éditeur en 2006, *Libéral, mais non coupable, Bourin Éditeur, 2009, *L’État est mort, vive l’État !, Bourin Éditeur, 23 septembre 2010. La chronologie et la pertinence des thèmes est à la fois troublante et implacable.

Il a fait des citations dont on peut aujourd’hui vérifier l’ exactitude révélée par le temps,(Extrait de Libéral mais non coupable, 2009)  « Les crises financières ont, en pratique, beaucoup à voir avec la pêche à l’explosif. Quand une grenade explose en profondeur, on voit d’abord remonter, le ventre à l’air, les plus petits poissons. C’est seulement au bout d’un certain temps que l’on voit remonter les baleines ! »

Après son 70e anniversaire et ses 50 ans de recherches en économie depuis ses études supérieures à Toulouse, il  constate que les choses continuent de s’aggraver, il met en évidence le cercle infernal dans lequel s’est enfermé la France avec cette formule d’une logique implacable:  « plus la part de l’État dans l’économie est forte, plus la croissance est faible. Plus la croissance est faible, plus le taux de chômage monte. Plus le taux de chômage monte, plus les dépenses de l’État augmentent. Et plus la croissance est faible.  Le cercle vicieux est infernal.

Sans jouer les Cassandre mais très prémonitoire son premier livre « Des lions menés par des ânes » paru en 2003 se terminait par cet « avertissement » prémonitoire  « Attachez vos ceintures, la météo annonce de considérables trous d’air, le pilote de l’avion est fou et pense qu’il est aux commandes d’une locomotive. »

Le Bourricot ne saurait que vous conseiller de découvrir cet auteur qui allie dans ses textes avec un art et une compétence remarquable,  la lucidité et l’ humour.  Et de l’humour il nous en faudra pour affronter l’avenir qui se prépare.

A AlerteAlors rions, car aujourd’hui il ne nous reste plus que cela à faire,   mais soyons conscients pour préparer l’avenir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s