CONSO : Attention aux D.L.C … Dates Limites de Consommation.

A P CampIl faut consommer intelligemment, et pour cela un point a regarder (entre autres) est la DLC, (Date Limite de Consommation). Elle est une indication précieuse, essentielle, et obligatoire sur les produits alimentaires courants.   Examinons aujourd’hui la DLC sur les fromages, et prenons par exemple le camembert, et au hasard un des plus connus le camembert Président.

Quand le chef ne passe pas devant, la troupe devient molle, se disperse et ramollit au combat. C’est ce qu’avait compris Napoléon, qui voyant la troupe hésiter au pont d’Arcole, se mit à la tête des combattants.

L’art militaire prétend également qu’ il vaut mieux un mauvais général qui se trompe, qu’un général qui hésite sans cesse.

En Politique ces deux préceptes sont également réels, mais dans ce quinquennat le Général (Président) fait preuve d’une hésitation qui se transforme en couardise, qu’il appelle lui, la concertation permanente.

Dans l’état de nécessité de réformes ou elle se trouve, la France avait besoin d’un Président courageux, exemplaire et tranchant. En 2012 elle n’a eu le choix qu’entre un nerveux, agité, fanfaron jusqu’au ridicule, et un mollasson, indécis, hésitant et peureux, qui se qualifiait de ‘normal’ pour cacher ses faiblesses.

Quatre ans après voila le travail. Tout est a faire, et le peu qui a essayé d’être fait est catastrophique.

Le Président Normal, chantre de la gauche, a galvanisé la France entière contre lui, à force de louvoyer, d’hésiter et de ‘calculer’ des voies de repli.  Même son propre parti ne veut plus de lui, mais se contente d’une guérilla parlementaire qui transformerait presque la Vème république en IV s’il n’y avait le 49/3.

Il a même réussi l’exploit de rabibocher contre lui les deux syndicats CGT et FO, pourtant concurrents et essentiellement peuplés de fonctionnaires et agents de la fonction publique. Ces deux syndicats jadis en guerre manifesteront ensemble le 1er Mai fête du travail, pour exprimer leur soutien face a l’ employeur de ses adhérents,  l’Etat.

Vous voyez, le Président « tout mou » est même devenu un fédérateur syndical.  On ne compte plus les reculades héroïques qui ont émaillé ce quinquennat.  Une de premières et des plus spectaculaires fut celle de la suppression des péages concernant les camions sur 4000 Km de routes nationales. Ce dispositif appelé Ecotaxe avait été voté à l’unanimité par l’ensemble des députés, gauche droite centre haut et bas confondus . Quelques manifestations de transporteurs et les bérets rouges ont réussi en quelques jours, et après avoir mis à mal quelques portiques installés à grand frais pour l’automatisation du dispositif à faire reculer le gouvernement, qui a qualifié cette pitoyable reculade en « être à l’écoute des populations« .   Mais que faisaient ils donc lorsqu’ils l’ont voté à l’unanimité ?  Ils étaient sourds sans doute ! Résultat  l’Etat (les contribuables) doit une fortune a la Sté Ecomouv à laquelle la gestion du dispositif avait été confiée.

Dernier exemple, le 14 Avril le Président en personne rendait visite aux Nuit Debout de la place de la République à Paris. Cette visite de ‘courtoisie‘ voulait sans doute laisser croire que notre grand timonier était sensible à leurs revendications, et qu’il comptait sur eux pour garnir sa troupe électorale en 2017.  Patatras ces derniers se sont senti légitimés Présidentiellement, et ont durci leur mouvement jusqu’à le transformer à présent en manifestations semi émeutières à laquelle ils s’associent avec les syndicats, mais ou ils sont débordés par des casseurs.

Entre les portiques Ecotaxe ravagés et la visite aux Nuit Debout, nous avons eu l’épisode pitoyable des négociations en direct à la télé avec Léonarda, et tant d’autres scènes qui rabaissent le niveau Présidentiel au niveau Normal, ce qui n’est pas la hauteur que doit avoir normalement un Président.

Nous avons eu un surexcité, virevoltant, hyper nerveux et brouillon avant 2012, et il a été renvoyé a la fin de son CDD en 2012, car il n’était visiblement pas fait pour la fonction qui lui avait été confiée en 2007 au vu de son CV trompeur d’ancien ministre.  Inconscient de ses capacités, il entend re-postuler à l’emploi  en 2017.

Depuis 2012 nous avons choisi un dit ‘normal’, indécis, pleutre, hésitant, incapable de commander une simple escouade, mais à la tête d’une armée dont il s’étonne qu’elle lui désobéisse et qu’elle soit en déroute.   Lui il avait été choisi en 2012, en opposition avec son prédécesseur, pour son calme apparent qui n’était qu’une mollesse cachée, et son CV de Chef de Parti (PS) dont on a compris mais un peu tard, qu’en fait ce n’est qu’un rassemblement de guérilléros indépendants et anarcho-républicains.

A force de ne jamais choisir, ce sont les événements qui ont choisi a la place du Président.  Et voila le pitoyable résultat !

Le (sans doute) dernier épisode grotesque de ce quinquennat va se dérouler dans les prochains jours, lorsque entre deux manifestations anarcho-syndicales, mélangées a des étudiants qui rêvent comme en 2006 avec le CPE d’un nouveau Malik Oussekine,  les députés en fin de mandat vont devoir s’emparer de la loi El Khomri.

Cet épisode montrera l’étendue du drame Français, et l’incapacité à le traiter avec de tels élus et un tel Président.

Alors passez un bon 1er Mai, en fêtant le Travail.  Vous pouvez également acheter un brin de muguet a la CGT ou au PC, ils feront certainement bon usage de la recette, et préparez vous à une belle séquence législative à l’assemblée, qui va hésiter entre le retrait de la Loi ou le passage en force du 49/3.

La France avait connu entre 1890 et1896, grâce au dessinateur Christophe, le fabuleux « Sapeur Camember » dont les facéties sur bande dessinée avaient ravi les lecteurs de l’époque. Aujourd’hui on ne peut que féliciter de leur vision les commerciaux de Lactalis, lorsqu’ils ont baptisé en vrai visionnaires leur camembert « Président »  en 1968 .

Jamais depuis un Président n’avait été à ce point honoré le nom d’un ‘fromage’ .  Coulant, moelleux, et prêt a consommer. Date limite de consommation: 05/2017.

A P CampAttention quand même . Si la France est le Pays des 365 fromages, il n’est pas celui de 365 Présidents…. Alors il faut pas se tromper !…  Un seul suffira et Bon si possible !

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s