Rivière: l’ USAP n’est pas à vendre . Bien sur elle est ‘invendable’

A rivièreDans l’émission radio de France Bleu Perpignan Lundi c’est Rugby , François Rivière le Président de l’ USAP, s’était laissé emporter. Lui dont le discours ne franchissait pas les murs de son bureau, a voulu pousser une « gueulante » publique, mais 3 jours après il s’est rendu compte des effets induits par ses propos.

Il rectifie donc le tir dans une interview au quotidien local L’indépendant, en affirmant en titre « l’ USAP n’est pas a vendre ».  Les Bourricots en sont certains, en l’état elle ne vaut plus rien et elle est invendable.  Mais d’où viennent les incompréhensions de ses déclarations de lundi ?…

Rappelons quelque propos radiophoniques qu’il a tenu lundi.   Tout d’abord il ne met pas de noms sur un ‘ON qui peut être entendu et compris de plusieurs manières, son staff, ses proches, les supporters, qui ?   ON c’est bien connu est un C*n,   mais encore faut il lui donner un nom.  Hors voyez ses propos de Lundi :

« J’ai envie d’être libre dans mes choix avec les coachs. J’ai besoin de guerriers dans cette équipe, capables de défendre le maillot. Après le match d’Aurillac, on me disait de nettoyer la moitié, les trois-quarts voire la totalité des joueurs. Alors, je fais quoi ? Je fais comme à Montpellier, j’engage 15 Sud-africains ! Mais là on me dit ah oui mais non président, il ne faut pas virer les Catalans, ah oui mais non il ne faut pas virer les titulaires de 2009, ah oui mais non il ne faut pas virer celui-là parce qu’il est sympa, lui parce qu’il est jeune. Et ben on fait ce qu’on peut en fonction des moyens qu’on a et maintenant le sujet est clair : ce doit être l’objectivité de la performance sportive. Ce dont vous devez être certains c’est que les joueurs qui resteront dans cette équipe auront gagné sportivement les moyens de rester. Ce n’est pas un problème d’argent mais un problème de volonté individuelle. »

Résultat de ce paragraphe, Rivière qui n’est pas né dans le rugby, reconnaît être empêtré dans des conseils divergents, il accuse ON. Ce manque de clarté prouve l’étendue du doute du Président financier. Car la qualité première de François Rivière est la finance, pas le rugby.  Il fait bien ressortir cela dans la suite de l’interview en rappelant :

je ne suis pas sorti d’un mois et demi de coma et alors que sur mon lit d’hôpital je signais des ordres de virement pour l’USAP pour me faire pourrir la gueule comme je me fais pourrir ces temps-ci. S’il y a des gens qui sont bien plus intelligents et qui en plus ont six millions à mettre à l’USAP, qu’ils prennent la place ! (…) Je suis là parce que je suis un chef d’entreprise et je veux apporter le mieux possible à l’USAP, mais effectivement si je n’y arrive pas je rendrai les clefs du camion bien que le club m’appartienne

Le propos est clair, à 6 Millions il ‘donne’ ….les clefs du camion qui n’est plus qu’une camionnette déglinguée

Si ce chapitre ne vous informe pas sur le drame financier qui ruine le club depuis déjà longtemps, c’est que vous ne voulez pas le comprendre.

En réalité François Rivière s’est carrément fait « rouler » dans le rachat de l’USAP qui venait d’être relégué par le classement de la saison mais qui aurait déjà pu l’être pour raisons financières sans sa venue.  Le club cherchait un généreux donateur, ils ont trouvé Rivière.  Depuis son rachat, il n’arrête pas d’alimenter financièrement la caisse du club, et les résultats sportifs vont de mal en pis.   Au rachat l’ USAP venait de descendre du Top 14 en Pro D2,  aujourd’hui elle se traîne au milieu de la Pro D2 et a une qualité de jeu de Fédérale.  Même les plus fidèles supporters commencent a désespérer et les tribunes s’éclaircissent gravement. Soyons honnêtes, le Président Rivière n’est pas payé en retour de ses « investissements ».

Voulait t’il diriger l’USAP pour le Rugby, ou pour s’en servir d’estrade médiatique en vue de prochaines échéances électorales et politiques auxquelles sa tentative lors des municipales de 2008 l’auraient mis en appétit ?  Le fait est la,  et cruellement parallèle, l’expérience des municipales 2008 et celle de l’USAP ont tourné toutes deux au fiasco.

Alors en l’état, même les plus fidèles supporters de l’USAP ont compris que l’utopie d’une remontée est maintenant totalement exclue.  Que même si elles sont conséquentes, les possibilités financières de François Rivière ne sont pas à la hauteur d’un investissement nécessaire pour « embaucher » 15 Sud Africains ou Néo Zeléndais permettant de retrouver rapidement l’élite et d’y rester.  Tout cela François Rivière vient de le comprendre, et à peine descendu du manège, il va essayer de rendre une gestion équilibrée au club afin que les recettes équilibrent les dépenses, cela lui permettra au moins de ne plus dilapider son patrimoine financier, sans pour autant obtenir le moindre effet sur le résultat sportif.  Le passage de son interview est très précis sur ce point:

« J’y passe 100% de mon temps, 100% de mon énergie et en plus maintenant 100% de mon argent. Je tiens à rappeler à vos auditeurs, puisque certains se posent la question, que c’est bien six millions que j’ai injectés à l’USAP. Je rappelle que cet hiver pendant que j’étais dans le coma, Luc Lacoste faisait le nécessaire financier pour que les joueurs soient payés. Depuis que je suis arrivé à l’USAP, il n’y a pas eu un retard en quoi que ce soit dans les paiements. Je m’apprête à faire une nouvelle augmentation de capital pour solder les dettes du passé. »

Alors bien sur que l’USAP n’est pas à Vendre,  comme il vient en urgence de le préciser à l’ Indépendant ,  on ne peut pas vendre ce qui en l’état ne vaut plus rien. Alors il semble bien que le ‘challenge’ est plus aujourd’hui  l’équilibre financier que le résultat sportif, la remontée est classée au rayon des utopies.  Une phrase de François Rivière est claire : « Si je n’y arrive pas, je rendrai les clefs du camion »

On ne pourra pas reprocher au Président Rivière de ne pas avoir financé le club, à fonds perdus;  Ce qui lui sera sans doute reproché, c’est d’avoir fait rêver !

Que sont devenus les anciens propriétaires du club ?  ou sont ils cachés ?

A usap

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s