Grâce aux « régimes spéciaux » ….. La France va beaucoup mieux !

Regimes speEt oui ça va mieux. La réalité de cette phrase est évidente. Plus la CGT fout la pagaille, et plus ça va mieux.  Au point que bientôt cela ira tellement bien, que le fameux système social Français dont on se flatte dans le monde entier va totalement exploser … Et alors ensuite,  cela ira très bien. on pourra peut être tout remettre à zéro.

En attendant cette explosion, non pas sociale, mais du système social Français, qui permet tout en affichant sur les frontons officiels de graver  » Liberté ;Egalite. Fraternité  » des différences aussi criardes que celles permises non pas entre fonctionnaires et les salariés du privé, mais entre les  »  Régimes spéciaux ».et les autres…

Quels sont les régimes spéciaux ?

Ils sont cheminots, électriciens, gaziers, ratp, aiguilleurs du ciel, etc,  et ils relèvent des fameux Régimes Spéciaux.

La réformette de 2008 a modifié au prix de grèves douloureuses, le seul paramètre ‘durée de cotisation’ de ces régimes spéciaux, afin qu’elle atteigne 40 ans en 2012. Mais ils conservaient l’avantage de pouvoir liquider la pension à 50 ans pour les emplois qualifiés de pénibles (roulants chez les cheminots, par exemple)  ou à 55 ans pour les autres .   Cela eu que très peu d’effet, et le Conseil d’orientation des retraites (COR).constate en 2012 que l’âge de départ effectif a la retraite de ces régimes spéciaux restait très inférieur à ce qu’il était dans le secteur privé : 55,1 ans à la SNCF, 54,4 ans à la RATP, 57,4 ans à l’ EDF,   alors qu’il faut  61,9 ans dans le régime général.   De plus ces régimes spéciaux bénéficient de nombreux avantages attribués par leur propre entreprise, (prix des transports SNCF ou quasi gratuité de l’énergie EDF) qui sont maintenus à la retraite. Ce sont ces salariés des régimes spéciaux qui forment les bataillons et les directions des syndicats conservateurs, CGT et FO, réactionnaires à toute réforme.

Autres avantage que cumulent les malheureux salariés des régimes spéciaux,  le montant de leur retraite est calculé sur le dispositif général de la fonction publique, c’est à dire sur les 6 derniers mois de traitement.  Cela donne un écart conséquent avec le calcul du privé, calculé lui sur la base moyenne des 25 meilleures années de salaire.

Mais il y a un régime encore plus  « spécialement spécial »

Le TOP des régimes spéciaux, et sans aucun doute le plus discret, est celui que se sont attribués eux mêmes les élus parlementaires de l’ Assemblée Nationale et du Sénat.

Il leur suffit de cotiser 30 ans (contre 41,5 ans dans le régime général) pour toucher la retraite à taux plein. Et il ne leur est pas obligatoire d’avoir atteint cette durée de 30 années de cotisations pour la liquider. Cela leur permet avec un seul premier mandat (cinq ans député à l’Assemblée et six ans Sénateur au Sénat), en cas de non réélection de toucher une retraite de 1 200€ pour un député et 1 900€ pour un Sénateur n’ayant fait qu’un seul  mandat après avoir été ‘licencié’ par leurs électeurs. Ces retraites de parlementaire sont, bien sur, cumulables avec les retraites perçues au titre d’autres fonctions électives ou privées.

Grace au jeu des réélections et des carrières parlementaires la moyenne des pensions attribuées s’élève à 2 700€ net par mois aux Députés et à 4 380€ net aux Sénateurs qui font de plus longues et plus tranquilles carrières.  Vous comprenez pourquoi les élus veulent faire Carrière, et se représenter coute que coute, même après qu’ils aient été déjà battus électoralement.  Remarquez le nombre de Députés battus qui souhaitent se représenter, sur notre Département des Pyrénées Orientales Daniel MACH et Jacqueline IRLES en sont deux parfaits exemples.

Alors vous avez dit,  Liberté Egalité Fraternité ?  Pouvez vous expliquer svp !  ou se trouve l’ Egalité si ce n’est que dans la Liberté de se moquer avec Fraternité des autres salariés,  par des privilégiés des Régimes spéciaux et des Elus qui profitent grassement d’un système qu’ils n’osent pas réformer par « pudeur » bien sur.

Cela ira vraiment mieux lorsque une vrai égalité sociale fera disparaître les « régimes spéciaux » Mais qui aura le courage de faire un référendum sur cet épineux sujet qui va bloquer la France et mettre en manifestations tous ceux qui en profitent et les parlementaires qui n’ont pas le courage de le modifier car ils en bénéficient « spécialement« .

TOUS PAREILS et PAREIL POUR TOUS

CHICHE,  LA FIN DES

Regimes spe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s