Montpellier dépense vos impôts ! .. et devinez au profit de qui ?

La ligne LGV Nîmes Perpignan et les Gares nouvelles qui y sont construites sont un scandale d’ampleur nationale si ce n’est internationale.

GareAlors que Perpignan attend toujours les deux rails de raccordement de voies LGV avec Nîmes, le petit récit ci dessous, va vous conter comment de sommes colossales son jetées à l’eau pour bâtir des gares qui ne verront sans doute jamais de train sur cette voie.

La gare de Montpellier la Mogére est l’exemple même du style de gestion de la régions instaurée par le socialiste Georges Frêche et perpétuée par ses successeurs Bourquin et Alary.

Jeudi 9 juin le Président de la métropole Montpelliéraine Philipe Saurel lui même, a évoqué la possibilité que cette  gare fantôme ne  devienne « le plus grand scandale financier de France ». 

Quels furent les ‘promoteurs’ de la gare de La Mogère (Montpellier)

La réponse nous est donnée par l »écologiste Montpelliérain Christian Dupraz, ingénieur de recherche à  Inra System, et. Conseiller Régional qui annonce : « Les projets des gares TGV de la Mogère et de Manduel ont été conçus sur un mensonge technique scandaleux pour des visées immobilières qui n’ont rien à voir avec le transport ». En disant cela, le conseiller régional EELV vise le projet des quartiers d’affaires Ode et surtout Oz. Imaginés par Georges Frêche, ils ont été lancés par Jean-Pierre Moure à l’Agglo et « verrouillés par Claude Cougnenc (Directeur Général des Services) à la Région »  les noms sont donnés. .

Le mensonge sur lequel a été bâti ce scandale ruineux, consiste à avoir laissé croire pour justifier la construction de la gare TGV  » La Mogére » à Montpellier, que  la hausse du trafic ferroviaire, mêlée à la saturation de la ligne actuelle et à la surexploitation  de la gare Saint-Roch, nécessitaient la construction de la nouvelle gare sur la voie de contournement Nîmes Montpellier qui est en cours de construction.

Le mensonge vient d’être éventé, au grand malheur et à la colère de l’actuelle Présidente Carole Delga, qui sur ce dossier a sans doute pris des engagements avec l’ex clan régional des descendants de Frêche lors du ‘couplage’ des 2 ex régions. Vous pouvez noter que Claude Cougnenc à été « recasé » par Carole Delga au titre de conseiller spécial de la Présidente dans l’organigramme de la nouvelle grande région.

La SNCF vient de communiquer lors du dernier et récent comité de pilotage (24 mai) qu’aucun train ne pourra arriver à la Mogère tant que le contournement Nîmes-Montpellier ne sera pas opérationnel.  Pire encore elle a émis de très sérieux doutes sur l’utilité de la gare TGV tant que la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan ne serait pas mise en service c’est à dire au mieux à l’horizon 2030, et si le projet trouve rapidement le financement; (ce qui n’est pas encore le cas)    Pour ajouter aux malheurs de La Gare Fantôme de la Mogére, dont les travaux pharaoniques et en zone inondable sont en cours (142 Millions d’€uros investis, et bien plus de 200 prévus,)  l’Observatoire de la saturation ferroviaire Nîmes-Perpignan précise que sur l’actuelle gare de Montpellier Saint Roch prétendue saturée pour justifier celle de La Mogère, un seul quai (le quai A) a un taux d’occupation de 58%, qui s’approche du seuil jugé limite estimé à 60%… Aucun des cinq autres quais : B 37%, C 36%, D 20%, E 29% et F 33%.ne sont  en situation de saturation et même très loin de cela.

Le mensonge est constitué, qui a permis à nos valeureux dirigeants socialistes régionaux et Montpelliérains d’organiser une opération immobilière mise en valeur sur le dos de la ligne ferroviaire. Comme cela le train roule sur les rails, et le promoteur roule lui aussi, mais sur le contribuable.

Merci messieurs si certains avaient encore des doutes sur votre « gestion » à présent il semble que les preuves éclairant vos actions,  permettent d’avoir des certitudes.

Comment cela s’appelle,  mentir pour justifier une action d’intérêt et de financement  public (La gare de la Mogère) pour mettre en valeur une opération immobilière privée ( les 2 nouveaux quartiers d’affaires Ode et d’ Oz à Montpellier)

On laisse le choix au lecteur d’ajouter l’adjectif qui sied à ce genre de comportement …. Et pendant ce temps la ligne LGV Nîmes Perpignan attend toujours son financement,  Bizarre non ? N’est ce pas Madame Carole Delga.

Gare

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s