La consommation fait elle le bonheur des Européens ?

Comment ont consommé les Européens en 2015 ?

Une très intéressante étude statistique vient d’être communiquée par EUROSTAT l’organisme statistique de l’Union Européenne.

Elle concerne le niveau de consommation comparée des citoyens Européens.

On constate que la consommation par habitant a varié quasiment du simple au triple selon les États membres de l’Union Européenne, ce qui donne un  rapport de un à six environ si l’on tient compte du PIB par habitant .

Deux éléments de calcul sont pris en considération dans cette étude statistique comparative.

1°) La Consommation Individuelle Effective (CIE) qui est un indicateur du niveau de bien-être matériel des ménages. Cette mesure CIE ) est constituée de biens et services effectivement consommés par les individus, indépendamment du fait que ces biens et services aient été achetés et payés par les ménages, par l’État, ou par des institutions sans but lucratif. L’ Indice CIE  n’est pas influencé par le fait que l’organisation de certains services importants consommés par les ménages, comme les services de santé et d’éducation, diffère beaucoup selon les pays.

2°) Le Standard de Pouvoir d’Achat (SPA) qui est une unité monétaire artificielle qui élimine les différences de niveaux de prix entre les pays.  Le  SPA permet donc d’acheter le même volume de biens et de services dans tous les pays. Cette unité permet des comparaisons en volume significatives des indicateurs économiques entre les pays.

La base 100 étant établie sur la moyenne de l’ensemble des  28 pays de l’Union Européenne

Voici les deux tableaux très révélateurs sur la « consommation » mesurée en 2015 dans l’Union Européenne.

CIE SPAci dessous le classement des 28 pays de l’ Union Européenne classés suivant ces deux facteurs CIE et SPA.

Eurostat

Dix États membres ont enregistré une CIE par habitant supérieure à la moyenne de l’UE en 2015.

25% au dessus du CIE moyen de l’Union Européenne :. L’Allemagne,l’Autriche, le Royaume-Uni, le Danemark, la Finlande.

10% à  20% au dessus du CIE moyen de l’UE.:  L’Autriche, le Royaume-Uni, le Danemark, la Finlande, la Belgique, la France, les Pays-Bas et la Suède

Dix huit  États membres, ont enregistré une CIE par habitant inférieure a la moyenne de l’ UE en 2015.

10% à 20% en dessous du CIE moyen de l’ UE. :   L’ Italie, l’  Irlande,  Chypre, L’ Espagne, le Portugal, la  Lituanie, la Grèce et Malte,

20% à 30% en dessous du CIE  moyen de l’ UE.:  La Slovaquie, la République tchèque, la Pologne et la Slovénie

30% à 40% en dessous du CIE  moyen de l’UE :  L’Estonie, la Lettonie et la Hongrie

40% à 50% en dessous du CIE moyen de l’UE.:  La  Croatie,  la Roumanie, et la Bulgarie (dernière) qui se trouve environ à 50% au dessous.

En 2015, le PIB par habitant exprimé en SPA s’échelonnait de seulement 46% du PIB  moyen de l’UE en Bulgarie   à   271% du PIB moyen de l’UE au Luxembourg.

Euro ConOn mesure sur cet indicateur le travail qui reste à faire pour harmoniser l’Union Européenne.  Et cela explique sans doute bon nombre de problèmes de replis nationaux qui s’entrevoient en Europe.  La raison en est certainement l’expansion effrénée et trop rapide de l’Europe voulue et poussée par la Grande Bretagne poussant à l’élargissement a des Pays qui n’ont pas les moyens politiques, économiques et sociaux de rattraper rapidement le retard. L’aide de l’UE commence elle même a se tarir, et le déséquilibre social est patent, alors même que Schengen à ouvert les frontières a la libre circulation des citoyens Européens a l’intérieur de l’espace Européen. Faut vraiment réfléchir à cela si l’Europe veut devenir un état fédéral, ce qui semble la seule issue politique possible pour sa subsistance.

Aujourd’hui la Grande Bretagne souhaite quitter le navire Européen.  Elle y a embarqué  tardivement, et elle a surtout contribué à le saborder en y mettant des conditions de flottaison difficile .

Drôle de clin d’œil de l’histoire…. Et sérieux handicap a considérer pour une Europe qui doit se réinventer.

Si certains pensent que la fée « consommation » fait le ‘Bonheur’ des Européens

On peut logiquement penser  qu’elle ne contribue pas à construire  l’ Europe

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s