Ils veulent « MARCHER » !

Voila que même pour cela, ils ne sont pas d’accord !

MoutonsLa CGT suivie de son appendice syndical  FO,  refusent totalement le principe que leur proposent conjointement le Président, le Premier Ministre et le Ministre de l’intérieur, consistant a organiser leur prochaine grande manifestation Parisienne en un lieu fixe (une grande place Parisienne) ce qui la rendrait certes statique, mais qui faciliterait sa sécurisation par les forces de l’ordre, sans pour autant interdire la manifestation.

Philippe Martinez le ‘conducator‘ des troupes Cégétistes refuse totalement cette proposition,  car pour la CGT manifester c’est avant tout, marcher, défiler, en braillant des slogans, entre deux explosions de fumigènes… Alors impossible de changer une tradition aussi symbolique du syndicalisme Français, même au prétexte sécuritaire.

Bien sur nous sommes en période d’ Etat d’ Urgence, mais c’est état semble devenu maintenant un état naturel de la France.

Une manifestation qui n’avance pas, qui ne déambule pas, en gênant un maximum, n’est pas une vraie manifestation.  De plus il est plus facile d’estimer très favorablement le nombre de ‘participants’ qui bougent que de compter une masse inerte.  C’est ainsi que les écarts de comptage entre la préfecture de police, et les ‘organisateurs’ témoignent du fait que les mathématiques ne sont pas une science exacte en matière syndicale.

Les forces de l’ordre qui inversement au pays ne chôment pas, commencent à sentir la surchauffe.  Elles assurent la sécurité du pays contre les terroristes, ainsi que celle des très nombreuses manifestations syndicales, et bien sur jusqu’au 10 juillet celle de l’Euro de foot, en attendant le Tour de France.  Cela fait un cumul qui commence à les mettre sur les rotules, Et pour faire bonne mesure ils décomptent déjà quelques 500 blessés depuis 3 mois.

Les commerçants eux mêmes, impactés par tous ces défilés et leur cortège périphériques de casseurs, sont à cran, et réclament à juste titre la fin de cette guérilla urbaine préjudiciable a leur activité professionnelle et de fait à l’emploi..

Alors que faire ?   Le piège se referme sur le gouvernement !

Si la manifestation ‘itinérante’ est interdite, Martinez lui collera l’image « antisociale » peu supportable quand on se prétend ‘socialiste’.  La remise en cause du droit de manifester sera pointée du doigt, même si l’oubli de préciser ‘en marchant’  est volontaire.

Si la manifestation ‘itinérante’ est autorisée, c’est la faiblesse et le manque de fermeté du gouvernement qui sera responsable de la casse prévisible qu’organiseront immanquablement les groupes anarchistes qui profitent du contexte syndical pour, mêlés a eux, organiser une bataille rangée contre les symboles de l’autorité et du modèle économique et politique qu’ils vomissent, en cassant tout ce qu’ils peuvent.  Ce ne sont pas les gros bras cégétistes, qui les empêcheront d’agir, certains ayant même été filmés en train (eux aussi) de jeter des pavés sur les forces de l’ordre.

On voit bien que la France est totalement divisée en deux

La ‘majorité’ ne l’est plus,  car divisée en deux , réformistes et frondeurs, ce qui la prive de ‘majorité’ de cohérence et d’autorité.

Le syndicalisme est également divisé en deux. Les réformistes qui négocient et les contestataires permanents qui manifestent.

Les Français sont également divisés en deux. Ceux qui manifestent bruyamment et a tous propos, et qui pensent que le changement passe par la « rue » .  Et les autres,  qui attendent de manifester silencieusement dans les urnes.

Le drame de ce ‘blocage’, c’est  qu’il ne sera  possible de le surmonter qu’électoralement par les urnes,  et il durera donc jusqu’en juin 2017.    Et encore faut il attendre quel sera l’heureux (se)  élu (e)  qui sortira de la boîte à ce moment.   La encore cela risque d’être moins évident que certains ne le pensent, et le risque d’une France non plus coupée en deux, mais totalement en miettes est à prendre en considération.

D’ici la bon courage la France ! 

Moutons

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s