Un vent d’air frais sur la politique !

Hamster érudit, était le nom qu’avait choisi Michel Rocard lors de son passage aux scouts. Ce surnom lui restera toute sa vie, mais représentait assez bien le personnage, inlassable combattant d’une cause qu’il mettait au dessus de l’ambition personnelle,

Aujourd’hui ce sont les Hyènes Mitterrandiennes qui l’ont combattu toute sa vie qui lui tressent des louanges, prouvant que le vieux précepte on n’est grand que mort est encore plus vrai en socialisme qu’ailleurs.  Michel Rocard (Hamster Erudit) était l’inventeur en 1980, de ce qu’aujourd’hui quelques socialistes appellent frileusement la nouvelle gauche libérale, et qu’une majorité de socialistes encore Mitterrandiens appellent dédaigneusement traitres sociaux démocrates.

Il est amusant aujourd’hui d’écouter les socialistes chanter les louanges d’un homme qu’ils ont toujours tenu en lisière, ou ouvertement combattu.  Les implacables élèves de l’école Mitterrandienne qui trainent encore dans les couloirs du pouvoir actuel  l’ont souvent combattu.   Hamster érudit était trop érudit pour eux, trop en avance sur son temps et finalement, on ne sait s’ils sont sincères dans leurs discours thuriféraires posthumes, ou s’ils sont soulagés de la disparition de celui qui était le miroir vivant de leurs erreurs.

Michel Rocard était trop à droite pour Tonton Mitterrand et ses apôtres, et trop à Gauche pour la Droite d’alors.  Il était suspecté des deux côtés de vouloir et de pouvoir  faire tomber les confortables frontières partisanes, de balayer la gauche coincée et la droite rigide et de pratiquer enfin un réformisme transversal qui aurait fait gagner 40 ans à la France.  Mais finalement c’est quand même avec la droite que ce visionnaire éclairé aura le plus et le mieux travaillé pour définir l’avenir

En 2009 c’est  la commission Juppé / Rocard qui est chargée de réfléchir à la destination des fonds levés dans le cadre d’un futur emprunt national. Ils y feront un énorme travail en priorisant les points clés des investissements a réaliser, notamment l’ éducation, la recherche, le numérique et les énergies renouvelables.

En 2014  Michel Rocard et Alain Juppé  ont décidé de démissionner ensemble de leur rôle de supervision du Programme d’investissements d’avenir (PIA) après que ce dernier a été placé sous l’autorité du ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg,

Roc JupC’est en 2011, avec le journaliste Bernard Guetta que Michel Rocard et Alain Juppé écriront ensemble, avec passion le livre paru aux éditions Jean Claude Lattés, qui explique le mieux le cap que doit franchir la politique dans notre petit hexagone national. Le titre du livre est certes long, mais résume parfaitement le propos  :  La Politique telle qu’elle meurt de ne pas être.

Cet ouvrage est un plaidoyer sincère par les deux hommes qui s’estimaient bien que revendiquant  dés les premières lignes « Oui je suis de gauche« , dit Michel Rocard à Alain Juppé qui renchérit : « Oui je suis de droite« .   Dans ce livre Michel Rocard tire à boulets rouges sur la gauche, sur le PS et sa totale incapacité à assumer l’économie de marché, le réformisme et le compromis politique. Alain Juppé fustige la tentation ultralibérale de la droite, ses égoïsmes de classe et ses ambiguïtés sur l’Europe. On comprend au récit que font du Pays ces deux grands acteurs de la politique, que leur position est aussi éloignée de l’astre qui a été aux commandes du Pays,  Mitterrand pour Rocard, Sarkozy pour Juppé.   Les lecteurs du livre ont tous ressenti ce que la critique à nommé : « Un vent d’air frais sur la politique. »  Ce livre est un récit a deux voix d’hommes sincères, expérimentés, ayant de profondes convergences sur les points essentiels, et un commun amour de la France.   Ce livre est un vrai programme pour la France d’aujourd’hui qu’il faut redresser, réformer, hors des ambitions personnelles et partisanes.

C’est ce vent d’air frais sur la politique que Rocard aurait aimé sentit souffler en 2017 et qu’Alain JUPPE symbolise le mieux pour cette échéance cruciale.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s