Portrait de Robert, vrai champion ! Il a même réussi à escroquer le PS !

NavarroSi on vous raconte le parcours de Robert vous verrez que ce récit tient du conte de fées, tels que la politique permet  parfois d’en faire.   Lui il a commencé la politique en étant simple guichetier à la SNCF. et bien sur, si on veut avoir de la promotion à la SNCF, il faut, faire du syndicalisme, ‘il est donc devenu responsable syndical des masses laborieuses du rail. Cette rampe de lancement syndicale lui a permis, ajoutée au titre de président de la fédération des foyers ruraux de l’Hérault  de devenir premier secrétaire de la fédération socialiste de l’Hérault de 1990 à 2011.  Il accède de ce fait au bureau national du PS et se fait nommer entre 1999 et 2004, membre du Conseil économique et social le ‘truc‘ qui ne sert strictement à rien, sauf à indemniser’ les amis . Ajoutez y aussi un petit tour au conseil municipal de Montpellier.

En 1998 il est élu au conseil régional du Languedoc Roussillon, ou  il est réélu en 2004 et en 2010. Il y préside le groupe majoritaire socialiste.   En 2004 ce bouillant cumulard est même élu député Européen.

En 2008,  avec le soutien de Geoges Frèche il est élu Sénateur de l’Hérault

Lors des élections régionales de 2010, il participe à la liste de Georges Frèche et est exclu avec lui (et Bourquin) du PS.  Le résultat des régionales voit la liste Frèche conserver la région malgré son exclusion du PS.    Robert Navarro devient 1er vice Président Régional.

Rob et ChrisEn novembre 2010 suite au décès de Georges Frèche  Président Régional,  le 1er vice Président Robert Navarro étant en difficulté judiciaire a pacté avec Christian Bourquin la place de Président.   Bourquin devient alors un Président Régional sous le contrôle de Robert Navarro qui est majoritaire ayant la puissante fédération de l’Hérault sous sa botte.  Le sceptre est tenu par Bourquin mais c’est Navarro qui fait la Loi à la région ou il reste discrètement 1er Vice Président.

Au décès de Bourquin il deviendra même pendant quelques semaines un éphémère  Président Régional, le temps de négocier et de placer Damien Alary aux manettes.

C’est fin 2010 que la fédération PS de l’ Hérault est mise sous tutelle par Paris, et fait l’objet d’un audit financier . Robert Navarro en ayant été Président et son épouse Trésorière. Il ressort de cet audit  la découverte de factures de la fédération à son profit personnel, voyages d’agrément, séjours dans des hôtels de luxe, locations de limousines, dépenses s’élevant à 50 000 euros pour des repas pris entre 2005 et 2010 dans un restaurant-pizzeria tenu par un de ses amis. En 2011  la fédération PS porte plainte pour ‘malversations et abus de confiance’ contre le sénateur Robert Navarro . Dans le même temps, la politique au PS ayant un sens particulier de la morale, Robert Navarro soutien le candidat François Hollande lors de la campagne des primaires, et entre dans son équipe de campagne pour la Présidentielle.

En 2012  à la demande du juge d’instruction, le Sénat  lève son immunité parlementaire, et Robert Navarro est mis en examen en décembre 2012 pour abus de confiance.

Cette sombre affaire est venu au tribunal en juin 2016 et le délibéré vient d’en être donné mercredi 6 juillet.

Robert Navarro et son épouse Dominique sont reconnus coupables d’abus de confiance. Ils sont condamnés à 3 mois de prison ‘avec sursis’ et  3 ans d’interdiction de droits civiques, condamnations auxquelles il faut ajouter 30.000 euros  d’amende chacun, 85.720 euros à verser à la fédération du PS 34 en réparation,  2.000 euros à verser à la fédération du PS 34 pour préjudice moral, et 3.000 euros de frais de justice

Pour ce qui concerne l’interdiction des droits civiques qui lui feraient quitter instantanément le confortable fauteuil de Sénateur, il est fort à parier que Robert Navarro fera appel, et de ce fait pourra tranquillement continuer à siéger au Sénat, et a légiférer au nom du peuple Français.

Il est à noter que le jugement rendu est plus sévère que les réquisitions prononcées à l’audience par le Procureur.  Cela témoigne que la justice elle même ne supporte plus ce genre de comportement d’élus,  saine réaction .   Maintenant attendons tout de même l’appel.

NavarroVoila rapidement tracé le portrait de Robert Navarro, un génie qui a réussi à escroquer sa propre famille socialiste .

Il siège toujours au Sénat, ou il a été élu avec le soutien des élus socialistes de l’Hérault.

Voici le lien:  http://www.robert-navarro.fr/

vous pourrez y consulter son Blog de sénateur, qui est bien sur orné de l’emblème du groupe Socialiste au Sénat dont il fait encore partie.

Vous y comprenez quelque chose vous à ce « socialisme » ?

il faudrait peut être demander à Jacques Cresta qui fut son collègue au conseil régional de nous l’ expliquer.

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s