N’ayez pas peur . JE SUIS LA !

Parler rien direQuel est le but du discours qu’a prononcé le Président de le République au cours de la nuit du drame de Nice.  Un discours prononcé a ‘chaud’ en pleine nuit, pour laisser croire que l’Etat gardait son sang froid.

Certes cet exercice après un tel drame est difficile, mais être a ce point dans le parole vide est une situation exceptionnelle tant le décalage entre la réalité et le discours est incommensurable.

Il se voulait rassurant …..  est on vraiment rassurés ?

N’ayez pas peur … JE SUIS LA  !   C’est bien peut être cela qui inquiète.

Ecoutez le propos ci dessous

Que peut on retenir de ce discours.  Mis à part la relation des faits qu’un simple journaliste aurait pu faire aussi bien,  que ressort il de ce ‘blabla‘ présidentiel ?

  • Tous les moyens sont déployés pour venir en aide aux blessés, le plan blanc est décrété.   Mais en quoi est ce exceptionnel, ce n’est que naturel.
  • L’état va maintenir une vigilance absolue et sans faille.  Absolue certes on veut y croire, mais sans faille c’est de l’ordre de l’incantation elle aussi absolue.
  • L’arsenal législatif est renforcé . Depuis quand gagne t’on une guerre avec un arsenal législatif .  Une vision administrative du général Président Hollande
  • L’état d’urgence est prolongé de 3 mois . Le matin il l’arrêtait dans 10 jours,  le soir il le prolonge de 90. La prochaine fois cela sera peut être de 120, mais que veut dire état d’urgence en France ?
  • Le maintien de l’opération ‘sentinelle’ et l’appel à la réserve opérationnelle qui sera utilisée pour soulager les forces de police et d’armée épuisées.
  • Le renforcement des contrôles aux frontières. En la circonstance, cela tient du gag . Le terroriste Niçois est un Franco Tunisien de 31 ans,  bien Français et n’a pas traversé de frontières pour commettre son acte, il n’a même pas eu besoin d’arme de guerre.
  • Le conseil de défense se réunira aujourd’hui même.  On est totalement rassurés.
  • Je vais aller avec la 1er ministre a Nice pour soutenir la ville et ses élus dans cette épreuve. Cela gênera sans dote plus qu’autre chose, le discours nocturne suffisait, mais pour un candidat qu’elle belle occasion compassionnelle qu’il ne saurait rater.

Si ce n’est pas parler pour ne rien dire, comment appelez vous ça ? 

Mais au fait que pouvait il dire d’autre ?

Une chose est sure,  La liste des innocentes victimes du terrorisme « islamiste » s’allonge drôlement en France. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s