Peugeot : Tous signent sauf la CGT ! .. Classique qui n’étonne personne.

Voila un exemple éclatant du positionnement de la CGT .  Ce syndicat n’est plus qu’un représentant corporatiste et destructif, sans aucune  proposition sensée, sur les évolutions indispensables que doivent prendre les entreprises pour affronter l’avenir.  Pour lui signer un accord d’entreprise négocié, c’est se compromettre. Vision politique de l’économie qui image bien l’action de la CGT.

PSAL’accord baptisé « Nouvel Elan pour la croissance » que vient de proposer la direction générale du groupe PSA (Peugeot Citroën) est symptomatique du positionnement syndical Français.

Cet accord concerne un pacte social d’entreprise, fondé sur le dialogue syndical, la performance et la productivité. Il servira de référence et accompagnera la croissance du groupe dans un contexte économique mondial plus que jamais instable.

Ce sont 5 des 6 syndicats du groupe (FO, CFE CGC, CFTC, CFDT et GSEA) qui représentant plus de 80% des salariés qui viennent de  signer cet important accord.

Il est basé sur une plus grande sécurisation financière des structures de recherche et de développement qui sont les générateurs des productions de demain. Mais également l’engagement de la direction de recruter 1 000 CDI par an sur la période de 3 ans couverte par l’accord.  A noter que 50 % de ces recrutements “juniors” seront issus de la politique “Emploi jeunes” mise en place par le groupe.

De plus le groupe s’engage a renforcer durablement son effort de formation favorisant les reconversions internes. Ce sont 1 000 parcours de reconversion qui seront planifiés annuellement.

Sur le plan salarial direction et syndicats (signataires) sont tombés d’accord pour noter que la politique salariale du groupe passera notamment par le renforcement du dispositif d’intéressement, la valorisation des performances individuelles et collectives, mais également la maîtrise des coûts de production.

Cet accord historique pour un groupe industriel de cette importance démontre qu’un nouveau leadership syndical se construit autour des cinq signataires, (FO, CFE CGC, CFTC, CFDT et GSEA) et que conformément a sa tradition la CGT est hors circuit et ne se satisfait que des mécontentements et revendications.  Construire un accord le négocier et le faire vivre est une tâche hors de portée pour la CGT Syndicat au positionnement strictement revendicatif.

Sa devise : « toujours critiquer, sans jamais construire »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s