Le 4 Aout on abolit les privilèges !

On la fête la 14 Juillet mais le vrai début de la Révolution Française, c’est la nuit du 4 Aout 1789.

4 aoutEt oui c’était aussi un 4 Aout, mais il y a fort longtemps, et depuis en quelque sorte, les mauvaises habitudes ont été rétablies.

C’est le vicomte de Noailles lui même qui propose à l’Assemblée nationale de supprimer les privilèges pour ramener le calme dans les provinces et calmer les populations en révolte. Rajoutant a ces propos Le duc d’Aiguillon propose alors l’égalité de tous devant l’impôt et le rachat des droits féodaux. Puis dans une assemblée électrisée, c’est au tour du vicomte de Beauharnais, de Lubersac, et de l’évêque de Nancy Mgr de La Fare de surenchérir en proposant de supprimer les « banalités », les pensions sans titre, les juridictions seigneuriales, le droit de chasse, les privilèges ecclésiastiques, etc.

De surenchère en surenchère cette séance du 4 Aout le parlement après avoir voté la suppression des privilèges des classes, s’attaque à ceux des provinces que l’on appelait alors « Pays d’Etat » et qui bénéficiaient alors de privilèges spécifiques à elles, sortes d’ avantages divers pour les libertés, ainsi que pour l’impôt. Toutes les « provinces » (seule la Bretagne traina les pieds) acceptèrent d’entrer égalitairement dans cette maison maternelle de la France, immense et glorieuse famille de la Nation Française.

En un jour, le 4 Aout 1789 les fondements du système par ordres s’effondrent. La séance de l’assemblée constituante se termine en apothéose en proclamant Louis XVI « restaurateur de la liberté française ». et les décrets votés ce 4 Aout seront édités dès le 11 et  présentés à la sanction du roi le 15 septembre. Dans un échange courtois et abondant à l’esprit généreux des lois qui lui sont proposées à la signature, Le Roi est rétif à les éditer dans une forme qui ne précise pas leur immédiate exécution, il se soumet néanmoins à la publication des dits décrets, mais pas dans le sens qu’il y avait d’abord été attaché par l’assemblée constituante.  Les décrets du 4 août ont bien été imprimés à l’Imprimerie royale, mais  il n’en a été adressé officiellement aucun exemplaire aux tribunaux ni même aux municipalités. L’assemblé constituante s’étant rendu compte de cet « atermoiement » Royal,  les décrets du 4 août 1789 sont devenus lois effectives par la promulgation qui en a été faite en exécution des « lettres-patentes » du 3 novembre suivant, qui ont été expédiées aux tribunaux ainsi qu’aux municipalités.

On connait la suite

Le 22 juin 1791 le Roi tentant de fuir Paris arrête le cabriolet royal au relais de Sainte-Menehould ou il est reconnu par le maître de poste, Jean-Baptiste Drouet, qui a  séjourné à Versailles. Le Roi y est arrêté

Le 23 juin 1791  l’ L’Assemblée nationale décrète la suspension de Louis XVI. 

Le 10 Aout 1792 le peuple de la commune de Paris prend le palais des Tuileries, siège du pouvoir exécutif, cette action scelle définitivement la fin de la monarchie constitutionnelle.

Le 21 janvier 1793 à 10h22, sur l’ancienne place Louis XV, rebaptisée pour la circonstance Place de la Révolution, Le bon Roi Louis xvi était guillotiné par le bourreau Charles-Henri Sanson    

Le BourricotClin d’œil de l’histoire La Place de la Révolution qui a vu l’exécution de Louis XVI en 1793 est devenue en 1795 la Place de la Concorde que nous connaissons aujourd’hui.   Le nom  » Concorde  » aurait unanimement été choisi par le Directoire pour marquer la réconciliation des Français après les excès de la Terreur.  Le Bourricot espère que pour la prochaine abolition des privilèges (revenus depuis) on pourrait sauter les premiers épisodes et commencer directement par la  » Concorde « . … serons nous assez intelligents pour cela ?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s