Tourisme 66 : Mensonge organisé

Que vous raconte la Presse bien pensante, les syndicats de professionnels du tourisme, les offices et comités Théodule du tourisme inorganisé, et par dessus tout cela l’écran télévisé, grand propagateur de fausses réalités ?  Le tourisme se porte bien en France. Ce serait même le Top en méditerranée.

Il n’est qu’a constater ce qui se passe dans notre propre région le Roussillon, pour se rendre compte que l’information est le « truc » le plus interprétable qui soit.

Allez à Canet Plage, à Argelés ou même à un « jeudi de Perpignan » en soirée vous y constaterez des terrasses de restaurant ayant de très nombreuses tables vides, des cafés désertés, des magasins vides, des locaux commerciaux ‘a louer’. De plus pour vous convaincre que ce n’est pas organisé pour vous jouer un tour du genre la ‘Caméra cachée’ vous constaterez la facilité avec laquelle vous avez trouvé une place pour vous garer, et de plus dans une artère centrale.

Non !  il n’y a pas plus de monde qui consomme moins, comme commencent a avancer certains médias.

Il y a moins de monde qui consomme beaucoup moins !

tourismeLes Bourricots ont décidé d’offrir une version « tourisme » de la médaille de l’Amour.  Celle ci annonçait : « aujourd’hui je t’aime plus que hier et moins que demain !  »  En ce qui concerne le Tourisme, et particulièrement dans notre département ou il est géré par des ‘professionnels’ pour le moins discrédités (UMIH), un Comité Départemental  du Tourisme rebaptisé pour faire beau et pompeux « Agence de Développement Touristique des Pyrénées Orientales 66  » mais qui reste dans les mains du Conseil Départemental, qui a fait preuve de sa totale incompétence en matière économique (et le tourisme c’est de l’économie) cette médaille du tourisme n’a eu qu’a inverser la formule de la médaille d’amour pour vous dire  « Aujourd’hui c’est moins que hier, et plus que demain »

Les coupables qui vous seront avancés par les tenants de cette médaille sont connus par avance, et pour certains servent d’année en année.  La météo, la crise, le calendrier scolaire, etc etc . Cette année ils y ajouteront l’Euro 2016 , le Brexit, et les JO.  Et bien sur le terrorisme.

Alors courage avec la même équipe au service du Tourisme l’année prochaine nous risquons d’avoir à rééditer la même médaille.

On peut déjà par avance vous donner les « excuses » qui seront employées en 2017,  bien sur la météo avec au choix, trop de pluie ou trop chaud, ou trop de vent, voir même trop beau;  ensuite bien sur la crise, et le terrorisme, mais l’excuse spéciale 2017 sera : les élections de Mai et Juin.

Vive le tourisme expliqué par le journalisme !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s