Le vieux Vinyl du Dimanche 21/08/2016

disque standardAujourd’hui Dimanche 21 Aout 2016 les Bourricots souhaitaient rendre hommage dans leur chronique hebdomadaire, musicale et dominicale, « Le vieux Vinyl du Dimanche » un des plus grand pianistes de Jazz .  Un géant de 99 cm de haut. Le regretté Michel PETRUCCIANI.

Michel est né à Orange le 28 décembre 1962, d’un père Antoine d’origine Napolitaine, guitariste de Jazz reconnu et professeur de musique.

Michel Petrucciani est handicapé de naissance, il souffre d’une maladie terrible et rare  « ostéogenèse imparfaite » que l’on appelle aussi  la « maladie des os de verre ». Atteint de la forme la plus sévère de cette maladie, Michel souffrira en permanence de multiples fractures, qui empêcheront son corps de grandir de plus de 99 cm.  Sa petite taille est inversement proportionnelle à sa volonté et à son talent de musicien pianiste.

Ne pouvant être scolarisé, il reçoit un enseignement général par correspondance et professeurs privés a domicile, mais pour la musique, c’est son père Antoine qui s’en occupe aide en cela par Raymonde Jacquemart qui lui apprend le piano.   Michel est un ‘prodige’ musical, il joue du piano à quatre ans  et accompagne le trompettiste américain Clark Terry à treize.

De 1981 à 1990 il s’installe aux USA ou il fréquente les plus grands musiciens de Jazz du continent. Il passe de Los Angeles pour s’installer à New York en 1990. Il entamera alors des tournées de concerts qui l’entraineront partout dans le monde, ou ce géant de 99 cm étourdissait son public par son ‘toucher’ de clavier très particulier,  alliant  la ‘diabolique’ indépendance des mains gauche et droite,  à une rare vitesse d’exécution due à un entraînement intensif. Le ‘style’ Petrucciani donne a ses concerts une sonorité bien particulière, « Le son Petrucciani »

Voici quelques vidéos du regretté Michel qui sauront vous faire souvenir de ce géant du Jazz qui nous a quitté trop tôt, le 6 janvier 1999 à New York

Tout d’abord ‘Besame mucho’

Ensuite « Satin Doll »

Continuons avec  » Caravan »

L’émouvant Duo, Michel et son père Antoine au festival Italien Umbria Jazz en 1996

Pour ceux qui souhaitent prolonger l’écoute de ce géant du Jazz , passez une heure en sa compagnie avec la  vidéo de sa prestation au Festival JAZZ in MARCIAC en 1996..

Merci Michel pour tout le plaisir que tu nous a donné en nous faisant  écouter ton « piano »

Bon dimanche à Tous

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s