La ‘Muse’ a rejoint le Poète.

PagnolLes bourricots sont tristes, Jacqueline Bouvier épouse Pagnol a quitté ce monde, ce Lundi 22 Aout à ses 95 ans.  Naïs la jeune bergère sauvageonne de Manon des sources, vivant dans les collines provençales, qui se venge de ceux qu’elle juge responsables de la mort de son père, c’était elle.  Ce rôle lui avait été destiné par Marcel Pagnol auquel selon ses propres dires elle avait apporté le « brin de poésie et de tendresse » indispensable au poète.  Ils se marièrent en 1945.  Deux enfant naissent de cet amour, Frédéric en 1946, et en 1951 Estelle malheureusement décédée très tôt en 1954.

Marcel fit un rôle à Jacqueline dans six autres films.  Mais il s’est progressivement éloigné des caméras après 1955, et avec l’assistance bienveillante de sa muse Jacqueline, poétesse elle aussi, qui avait écrit et publié en 1942 « Histoires des petits hommes et des grandes bêtes » il s’est  réservé a sa première passion, l’écriture.   La plume avec laquelle il écrit ce qu’il a qualifié « Ses souvenirs d’enfance » d’où naitront les fabuleux romans  tels que, La Gloire de mon père , Le château de ma mère , et L’eau des collines  histoire qui avait  inspiré auparavant le  scénario de son film Manon des sources. 

Depuis le décès de Marcel en 1974 Jacqueline fait rayonner son œuvre littéraire .  Il y a 16 ans elle a créé, le Prix Marcel Pagnol, qui couronne chaque année un livre sur le thème du souvenir d’enfance.  Cette année, en juin 2016, le jury que Jacqueline Bouvier Pagnol présidait encore en compagnie de Daniel Picouly, à attribué ce prix à  la jeune  Astrid Éliard, collaboratrice au Figaro littéraire, pour son roman « Danser » paru aux éditions Mercure de France.  Elle à été choisie parmi une production de grande qualité, dont Jean-Marc Parisis, Claude Gutman, Dominique Sampiero, Isabelle Spaak et François-Guillaume Lorrain.

Jacqueline a quitté ce monde pour rejoindre son Marcel au tombeau qu’il occupe à La Treille sur les hauteurs de Marseille, avec simplement gravé sur le roc blanc de cassis qui fait office de stèle la citation de Virgile   » Fontes amicos uxorem dilexit «     Il a aimé les sources, ses amis, sa femme.

Adieu Jacqueline, donne bien notre sincère et reconnaissant souvenir a Marcel que tu es parti rejoindre.  Soyez surs tous les deux que bon nombre de Bourricots vont se repencher sur les livres La gloire de mon père,   Le château de ma mère, mais aussi que quelques visionnages de la série Marseillaise des Marius et Fanny ou jouait son ami Raimu, mais aussi Topaze joué par Fernandel,  sont prévus.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s