A Elne, Nicolas Garcia se trompe de squatters.

SquattersL’ancienne gendarmerie d’Elne est occupée par 3 jeunes Simon Sébastien et Pierre, tous trois sans emploi ni domicile.

Le problème du manque d’emploi est d’évidence un problème national auquel le gouvernement tarde a porter une solution, hormis a les enfermer dans des ‘stages’ d’attente bidons n’ayant pour seul but que de les extraire comptablement des listes ‘sensibles’ de Pôle Emploi.

Le problème du manque de logements sociaux est certes récurant, mais dans le cas présent ces jeunes relèvent d’avantage du foyer de jeunes travailleurs ou autre logement pour jeune isolé que d’un accès a un appartement familial.  Le problème général du logement social est de niveau national pour son organisation générale, et départemental pour l’organisation territoriale. Ce sont les élus du Conseil Départemental dont fait à présent partie l’ancien maire d’Elne le Secrétaire Général du Parti communiste 66 et Vice président du Conseil Général.  Comment se fait il qu’il ne donne pas une vision « départementale » a ce sujet ?

L’ancien maire d’Elne Nicolas Garcia,, évincé en 2014, mais toujours conseiller municipal d’opposition et depuis 2015 élu conseiller départemental du canton d’Elne regroupant les villages d’ Alénya, Bages, Corneilla-del-Vercol, Elne, Latour-Bas-Elne, Montescot, Ortaffa, Théza, Villeneuve-de-la-Raho.ne rate pas la moindre occasion lui permettant de mettre en cause l’actuel édile municipal.

Cette affaire du « Squat » de la gendarmerie lui est apparu comme une aubaine politique de fin d’été,   lui qui continue à penser que la Mairie d’Elne elle même est ‘squattée’ par son successeur Yves Barniol.

Hélas cher Nicolas Garcia, Vice président du Conseil Départemental membre de la majorité PS, PRG, PC, et élu d’opposition municipale à Elne, ces 3 jeunes relèvent totalement de l’incompétence des élus de la majorité parlementaire nationale qui ont été incapables d’inverser la fameuse « courbe du chômage« , ce qui impacte de fait les malheureux  Simon Sébastien et Pierre en recherche d’emplois,  mais cela concerne aussi  le Conseil Départemental 66 qui attribue et gère le RSA les aides sociales et surtout qui organise le logement social sur l’ensemble du territoire départemental.

C’est donc un coup d’épée dans l’eau que la cabale qu’essaie de monter l’opposition municipale envers le maire et la majorité du conseil actuel.

Ci dessous le communique on ne peut plus explicite du maire Yves Barniol.

En qualité de Premier Magistrat de la Commune d’Elne, et au nom des élus républicains de la majorité, je souhaite apporter plusieurs éléments d’information concernant les communiqués parus sur l’occupation illégale des locaux de l’Ancienne Gendarmerie.

Je tiens à préciser que les personnes qui occupent illégalement deux appartements de l’Ancienne Gendarmerie ne sont pas connues des Services Sociaux de la mairie d’Elne. Elles n’ont pas, à ce jour, déposé de dossier de demande de logement, ni même sollicité un rendez-vous auprès de la Municipalité pour évoquer leur situation. L’ancienne Gendarmerie est une propriété communale qui n’est plus affectée à l’usage du public. La vente des locaux à un bailleur du Département a été votée en Conseil Municipal en vue d’aménager 14 logements sociaux. Tout naturellement, le bâtiment étant désaffecté depuis huit mois, l’eau et l’électricité avaient été coupées dans l’attente de la cession qui devrait intervenir puisqu’à cet effet un compromis de vente a été récemment signé.

Contrairement aux allégations parues, la Commune a laissé le libre accès aux logements occupés illégalement. Elle en a limité l’accès aux seuls appartements occupés dans l’attente des procédures juridiques engagées.

Une plainte a été déposée en Gendarmerie en raison de l’atteinte à la propriété communale constatée.

Les élus du groupe majoritaire sont habitués aux frasques de communication, de désinformation d’une partie de l’opposition municipale qui, pour preuve, soutient l’installation d’un squat, méprisant les lois de la République auxquelles Monsieur le maire et son équipe sont très attachés de par leurs fonctions et obligations ».

Le maire d’Elne                Yves BARNIOL

Alors Nicolas quand on part à la chasse au Maire, armé d’un fusil avec une aussi mauvaise munition, la moindre des choses c’est de ne pas se tirer une balle dans le pied (gauche bien sur)

Balle Pied

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s