La ‘Tornade’, la déferlante Présidentielle à commencé.

en

TornadeLes élections présidentielles sont programmées pour les 23 Avril et 7 Mai 2017, mais l’organisation des primaires tant a droite et au centre qu’à gauche et aux verts, anticipe le plan médiatico politique. La France s’adonnera t’elle définitivement à la politique spectacle ?

Le débat politicien n’est abreuvé que par l’actualité, l’épidermique, l’illusion prend le dessus sur la réflexion.  Dans ce combat médiatique, il semble malheureusement qu’occuper le terrain devient plus important pour certains candidats que de convaincre les électeurs par des propositions réformatrices.

Nous assistons depuis l’entrée en scène ‘officielle’ de l’ancien Président qui prétend le redevenir à une tornade médiatique qui comme toutes les ‘tornades’ n’est que du vent.  Ses déclarations tonitruantes de matamore professionnel ce jeudi 25 Aout à Châteaurenard (Bouches du Rhône) nous confirment qu’il n’a vraiment pas changé, après avoir prétendu le contraire, il l’avoue.

Burkini,  identité,  fermeté de l’Etat qu’il prétend rétablir sur chaque centimètre carré du territoire, nous ramènent en 2012 ou quelques 51,64% contre 48,36 des électeurs lui avaient préféré François Hollande.   Aujourd’hui  79% de Français ne souhaitent pas le revoir en responsabilités politiques, mais son espoir réside dans le fait que  c’est encore pire pour son vainqueur de 2012 qui est révoqué par 80% des Français.    Un combat de mal classés et de mal notés est il possible ?

La tornade médiatico-politicienne qui est l’illusion et le leurre parfait au raisonnement réfléchi,  porteur de solutions, car faisant adhérer l’opinion sur les thèmes essentiels a la vie nationale, va t’elle emporter le corps électoral dans sa spirale infernale.    Beaucoup de médias vont se borner à retranscrire des débats de ‘Burkini’ d’identité’ etc certes intéressants mais non essentiels pour résoudre l’énorme et urgentissime problème que doit affronter la France ces prochaines années, son évolution économique permettant la réduction du chômage, la réduction des inégalités, le poids de l’état, le fardeau de la fiscalité , tous ces problèmes étant certainement plus du ressort de la réforme expliquée et consentie que de la révolution annoncée et impossible.

La presse et les médias sont complices de ce dévoiement du débat  politique.   Moins les hommes politiques sont légitimes, plus ils courtisent les journalistes et comptent sur eux en retour pour leur campagne.

La Présidentielle est le théâtre politique parfait pour les médias, et en France les médias sont friands de cette compétition qui leur permet des records de ventes et d’audience, peu importe l’acteur si les ventes de journaux progressent.  Dans ce jeu Médiatico Politique, les médias ont constitué cette fois ci un casting d’images parfait . La collection d’ images que transmettent les médias est complète.

Alain Juppé, Intelligent, sage, mais introverti ..  François Fillon, le refoulé, provincial du terroir profond  .. Nicolas Sarkozy le bateleur mal aimé nerveux et revanchard  .. Bruno Lemaire le jeune ambitieux trop pressé .. Marine Le Pen, l’héritière déjà qualifiée pour le 2eme tour .. François Hollande le trop ‘normal’ incompétent  ..  Arnaud Montebourg le ‘dandy’ étatiste et rêveur ..  Manuel Valls le laïque nerveux et coincé ..

Dans ce casting les média ne mettent en avant que ceux qui braillent fort, selon le vieux principe « On n’entend que la serrure qui grince » . Alors nous allons de ce pas vers la pire solution, le « Populisme » ou certains candidats miseront leur va tout pour apparaître d’avantage « Président Chef de Guerre » que simple « Chef d’Etat réformateur » . Le risque populiste est désormais a son apogée.

Le cirque médiatico politique qui s’alimente de petites déclarations et d’insignifiances auxquelles il donne du relief pour faire le « Buzz » va t’il polluer encore une fois l’élection Présidentielle.

La délicate porcelaine de « gauche » qu’avait fabriqué Mitterrand est tombée du piédestal et s’est brisée en 1000 morceaux qu’aucun n’est apte a recoller.  Le vainqueur du deuxième tour Présidentiel  le 7 Mai 2017, sera très certainement choisi lors de la primaire ouverte de la droite et du centre qui se déroulera les 20 et 27 novembre 2016.  Ce scrutin primaire anticipe la campagne Présidentielle et nous sommes a cause de lui  entrés dans ce théâtre Présidentiel qui va durer 8 longs mois jusqu’au 7 mai 2017.  Courage !    et surtout ne vous laissez pas emporter par la tornade de mousse médiatique entretenue par des candidats véritables comédiens de la politique qui n’ont rien d’autre à offrir.

L’effet « Blast » sur lequel comptait Sarko pour sortir du lot, à fait « Prout » .   Il n’est qu’un candidat parmi d’autres, et voit toujours très amèrement Alain Juppé largement devant lui dans tous les sondages..  Son effet « Blast » n’ayant pas ‘vitrifié’ la concurrence, il va devoir envenimer un peu plus le débat pour exister.  Et à ce jeu son ancien ‘serviteur’ de 1er ministre François Fillon, lui a montré hier qu’il pouvait lui aussi être redoutable dans le jeu des petites phrases. Les autres ne seront pas en reste non plus.

Nous avons un spectacle rare ou sous prétexte de « rassembler » certains acteurs n’auront de cesse que de « cliver »

Français la présidentielle 2017 se décide à la Primaire 2016.

N’oubliez pas d’y aller voter les 20 et 27 novembre

La France à t’elle encore besoin d’un autre ‘comédien’ à l’ Elysée ?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s