Pourquoi faire Simple et Efficace ? si on peut faire Compliqué et Cher !

Babouchkade 1791 à 2017 en passant par 1917 on en a parlé sans rien y faire

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

En France nous avons 1 élu pour 100 habitants Record Mondial, et avec cela on est :

toujours plus mal gouvernés.

Déjà en pleine guerre 14/18 le 25/08/1917 Etienne Clementel , ministre du commerce et de l’industrie, dans une circulaire ministérielle prévoyait déjà un découpage de la France en « groupements économiques régionaux » dont l’importance et les capitales régionales correspondent aux actuelles.

En 1947 Michel Debré, (le père de Jean Louis et Bernard) et auteur de la future constitution de 1958,  dans un ouvrage (La Mort de l’État républicain),propose pour sa part de procéder à une révision de la carte des départements, qu’il résume ainsi : « il est possible de refaire la division départementale. La superficie moyenne de la division est doublée. Aucune, en règle générale, ne comprend moins de 500 000 habitants. Le chef-lieu est normalement un centre actif […] La révision départementale est la reprise du travail de la Constituante en l’adaptant aux conditions nouvelles de notre esprit public et de notre économie » Le découpage proposé aboutissait à une France divisée en 47 départements. Dans ce texte il précisait même la liste des départements pouvant être regroupés dans les limites existantes de leur territoire, et citait parmi ceux la , une fusion de l’Aude et les Pyrénées-Orientales.

Mais Michel Debré associait à cette proposition de diviser en deux le nombre des départements d’ une autre, plus novatrice et sans doute source de l’échec, car trop novatrice : confier aux grandes villes les tâches exercées par le département. « Le trait particulier de ces villes, dont l’importance atteint ou dépasse 100 000 habitants, devrait être d’échapper à l’autorité départementale. […]  » En d’autres termes, les grandes villes constitueraient à elles seules un département, leur conseil municipal serait en même temps leur conseil général. 

pas toucheDepuis plus rien ne s’est passé, la chape de plomb « politique » a permis de laisser ronronner le mille feuille pour le plus grand confort de nos élus qui y grouillent dans une totale irresponsabilité, cachés dans la masse. Vous y trouverez bon nombre de ‘présidents‘ ou ‘délégués‘ de quelque chose, mais vous êtes au défi d’y rencontrer le moindre ‘responsable‘.

Un seul remaniement départemental de grande ampleur a lieu en région parisienne en 1964 : les deux départements de la Seine-et-Oise et de la Seine furent découpés en sept départements. Et autre « révolution » en 1975 le département de Corse fut également scindé en deux.    On a encore augmenté le ‘gloubiboulga’ national ..

Rien d’autre n’a été tenté depuis par quelque gouvernement que ce soit (droite et gauche) jusqu’à la « réforme » territoriale surprise que nous a organisé François Hollande. Laquelle, bien que d’aspect bricolé et soumise à un découpage de « copinage », ressemble énormément aux propositions de 1947 émises par Michel Debré. Une façon d’être avant gardiste et réformiste avec 70 ans de retard.

AA simplifierIl ressort de tout cela que l’intérêt  prétendument essentiel du redécoupage régional à 13 régions qui était de’faire des économies’ ainsi que de simplifier la chaîne décisionnaire, n’aura aucun effet réel. La simplification vue au travers des lunettes socialistes à fait son œuvre, et il en est ressorti au final une strate et des élus supplémentaires.  Le maintien des Conseil Départementaux nous garantit l’ échec d’économies et maintien la lourdeur de la chaîne décisionnaire ainsi que la dissémination des ‘responsabilités’ politiques.

 Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, semble être la devise de nos gouvernants.  Résultat le mille feuille Français s’est encore épaissi des Métropoles, et les Départements bien qu’inutiles sont toujours la et avec encore plus d’élus qu’avant la réforme.
Les Bourricots espèrent que ce long voyage de 1917 à 2017 en passant par 1947 vous aura permis de comprendre que finalement rien ne se fera dans le sens de la simplification, de l’efficacité et de l’économie.. En France nos élus ne savent pas réformer,  il faut que le peuple casse tout, pour reconstruire, c’est pour cela que la France est appelée Pays Révolutionnaire ! ou tout finit par des chansons… Ah ! ça ira, ça ira ….

Pour achever complètement la démonstration qu’en France on ne réforme jamais intelligemment, quoi de mieux que de vous proposer ci dessous la carte des 10  Régions Françaises en 1791 .  Vous aurez ainsi une idée du temps que l’on a perdu depuis…… Merci  qui  ?  ….

France 10 regions

Cette carte des 10 « Arrondissements » de 1791, avait pour nous habitants de la nouvelle Occitanie, l’intelligence d’englober tous les départements Pyrénéens de l’Atlantique à la méditerranée dans une région appelée ‘Région du Sud’, et rattachaient l’ Hérault  le Gard et la Lozère à l’actuelle PACA alors appelée Côtes de Méditerranée.

Regardez bien cette carte, vous y trouverez certainement les raisons de penser que les brillants politiques qui ont découpé nos régions actuelles sont nettement moins brillants que les Révolutionnaires de l’époque.  Admirez le travail

F par 10 arrdmt Il est vrai qu’en 1791 la France était Révolutionnaire, et que des têtes étaient tombées pour cela !

en 2017 deviendra t’elle simplement réformatrice ?    Espérons le

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s