Essayons la toute petite caresse ! … Après la très grosse gifle …

« Après la grosse gifle, essayons la petite caresse » 

caresseIl nous est apparu que c’était la meilleur phrase pour imager l’annonce que va faire le gouvernement (ou ce qu’il en reste) d’un geste de « baisse d’impôts » ciblée pour les classes moyennes, qui sont les mamelles fiscales de l’état

depuis la fin de mandat de Sarkozy, jusqu’aujourd’hui ce sont quelques 50Milliards d’€uros qui ont été ponctionnés par les seuls impôts sur les ménages. Ils se répartissent ainsi selon l’ OFCEObservatoire français des conjonctures économiques ; un quart sous la fin de mandat Sarkozy (2009/2012),  le reste sur le mandat Hollande (2012/2016)  Le but avoué des deux étant le même, réduire le déficit budgétaire

Hélas pour réduire le déficit budgétaire, il y a deux solutions possibles, augmenter les impôts, ou réduire les dépenses.   En ayant tout misé exclusivement sur la solution la plus facile pour un gouvernement Français, qu’il soit de droite ou de gauche, c’est a dire, augmenter les impôts, c’est la consommation qui a été étranglée, et bien sur la croissance qui a été cassée net.

Il est vrai que s’attaquer à la réduction des dépenses ‘inutiles’ ou ‘fastueuses’ de l’état, n’est pas dans la logique des politiques qui nous gouvernent, car cela demande du courage, de la volonté, et une majorité cohérente pour l’adopter.

La simple réduction du nombre des élus, et la simplification du mille feuille administratif est une œuvre qui fait reculer tous les gouvernements.  L’actuel a ‘essayé’ timidement, sous l’injonction de Bruxelles, de réaliser une réforme régionale. Cela s’est avéré en toute fin une catastrophe.  Aucune des finalités annoncées n’est réussie. Pas d’économies, encore^plus de strates administratives, plus d’élus, et plus d’irresponsabilité.    Alors pensez à toutes les autres réformes qui sont indispensables à la France pour franchir le pas du monde nouveau dans lequel nous devons obligatoirement entrer si nous voulons survivre.    Vous avez assisté péniblement et longuement, tout le printemps dernier, à la mascarade de la réforme du ‘travail’ .  Elle est le pur reflet de l’état de la France.  Réalisée sur un constat réel qui a abouti a des propositions d’une commission composée de personnalités compétentes de sensibilité plutôt de ‘gauche’, elle s’est traduite après que sa mise en forme légale ait eu lieu sans aucune pédagogie avec les syndicats, par un combat front à front entre la fonction publique et ses syndicats FO et CGT en tête, et l’état.

C’est a dire les travailleurs de l’état, pourtant non directement concernés par la loi, a combattu son patron, le gouvernement sans majorité politique sur ce sujet.   En toute fin et grâce au 49/3 c’est un succédané du texte initial qui est sorti, compliquant encore plus au lieu de simplifier les relations de travail et ne satisfaisant personne.   Vu de  l’étranger ces deux seules tentatives de réformes sont apparues très révélatrices du « mal Français » qui cloue notre pays à un immobilisme sclérosant et ravageur.

Aujourd’hui en fin de mandat, et en bout de course, le Président veut caresser les classes moyennes, principales victimes fiscales de son mandat, pour en espérer le vote aux Présidentielles à venir.  Mais comment faire oublier la grosse gifle de 50 M€ en leur faisant une toute petite caresse de 1M€.

Le sommet de l’amateurisme est atteint en la circonstance.  D’abord envisagée euphoriquement et à voix haute par le chef de l’Etat, qui estimait son montant de l’ordre de 2M€, ce ‘pactole’ a très rapidement été réduit par son grand argentier au nom d’un résineux, qui à mieux ciblé le montant en expliquant que ce serait aux entournures de 1M€ au motif  « quil faut être sérieux, avec une croissance qui ne va pas augmenter, on ne peut pas distribuer plus »  .

L’art de la caresse est elle la dernière corde à l’arc déjà sans flèches de François Hollande.  Dans d’autres chroniques, et sur d’autres sujets, il a été dit à son sujet qu’il avait la ‘main douce’ et caressante;   il sera nécessaire pour en convaincre les Français, que les quelques Françaises qui peuvent en témoigner le fassent publiquement et rapidement.  Ces témoignages seront sans doute très difficiles à obtenir.

caresse

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s