De Perpignan à Montpellier le TGV restera Fantôme !

Les Sénateurs enterrent le TGV à Perpignan !

tgv-fantomeSeuls quelques naïfs se faisaient encore des illusions, et prêtaient l’oreille aux promesses répétitives des politiques qui ont dirigé ou dirigent encore notre région et notre département.  Un rapport sénatorial met définitivement un terme au rêve du TGV à Perpignan, et ce pour longtemps.

La SNCF entreprise publique gérée sous le regard du ministre des transports, par une direction totalement à ses ordres,  est à l’agonie financière.  Incapable de se réformer, engluée avec des syndicats hyper puissants qui empêchent toute évolution, et minée par une direction aux ordres d’un gouvernement peureux des conflits avec ce noyau dur syndical de la CGT qu’est resté la SNCF.   L’entreprise ferroviaire arbore un endettement colossal,  véritable « fardeau » qui dépasse 44 milliards d’ €uros.   A ce niveau, l’endettement ne peut continuer, et il faut donc faire des choix stratégiques entre rénover les voies existantes qui commencent à présenter un véritable danger, ou investir dans de nouvelles lignes de LGV.

Actuellement la SNCF investit entre 2 et 3 Milliards d’ €uros par an pour la seule rénovation du réseau existant.  La commission Sénatoriale considère que cet effort est insuffisant et qu’il faudrait sur une durée d’au moins 15 ans porter cet investissement entre 4 et 4,5 milliards d’ €uros annuels pour assurer rapidement la mise au niveau sécuritaire que mérite le réseau.  Cet effort entraîne la suppression des constructions de voies LGV prévues, dont celle Montpellier Perpignan.

C’est ce dilemme que vient de trancher la commission Sénatoriale en proposant (mais peut on faire autrement) de geler pour au moins quinze ans les lignes LGV qui étaient prévues sur les parcours : Bordeaux à Toulouse /  Bordeaux à Dax /  Poitiers à Limoges /  et  bien sur de Montpellier à Perpignan.   La raison invoquée est imparable : Les investissements nécessaires pour réaliser ces tronçons étant excessifs pour les possibilités financières de la SNCF.

Il est à noter que le rapport Sénatorial à le courage de faire quelques propositions originales et utiles, parmi lesquelles le retour d’une ‘Ecotaxe‘ qui sous la forme d’une redevance kilométrique ou d’une vignette spécifique aux poids lourds, dont la perception permettrait selon le principe « utilisateur-payeur » de participer au financement national du transport ferroviaire.  En quelque sorte un retour sur le passé proche, avec cette suggestion du rétablissement de l’Ecotaxe’ mise honteusement sous le boisseau par le gouvernement affolé par les manifestants bretons.

Le Bourricot se félicite néanmoins que Perpignan soit relié à Barcelone et à Madrid par voie ferroviaire rapide.  Il s’étonne néanmoins que nos instances politiques départementales, régionales et nationales ne soient pas sollicitées fortement pour qu’une contrepartie soit établie pour Perpignan, par exemple une baisse substantielle du prix anormalement élevé du billet d’avion Perpignan Paris.   Cela serait une compensation qui faute de TGV permettrait aux Perpignanais devant se rendre à la Capitale de ne pas subir la double peine, la lenteur du faux TGV qui met le même temps de Perpignan à Nîmes que de Nîmes à Paris,  et le tarif élevé de la liaison aérienne.

Chiche qu’un élu en responsabilité : Député, Sénateur, Présidente du Conseil Départemental ou Régional pose la question au ministre en compétence et ramène la solution.

Pour le TGV réel avec des voies LGV vous verrez (peut être) et seulement si ‘dieu‘ vous prête vie, qu’ il faudra attendre l’horizon 2045 / 2050.

On comprend peut être mieux, pourquoi dans les environs immédiats de la Gare à Perpignan certains tirent des « rails ».

On connaissait le célèbre tableau de Gustave Courbet « L’Origine du Monde » .

origine

Maintenant à nous avons l’autre version :  « La fin de la ligne du centre du monde »

train-femmeC’est la fin du Rail !  La fin de la ligne TGV !  La fin du Centre du Monde .. Dalinien !

IMPORTANT : Lien ci dessous pour lire l’article du Bourricot daté du 3 juin .  Un retour sur les déclarations successives.

https://lebourricot.wordpress.com/2016/06/03/region-de-25-ans-denfumages-sur-la-ligne-tgv-nimes-perpignan/?preview_id=21779&preview_nonce=5c47dd1483&post_format=standard&_thumbnail_id=21781&preview=true

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s