Poids des mots .. Choc des propos !

LE POIDS DES MOTS .. LE CHOC DES PROPOS !

Et oui, cela ressemble étrangement au slogan de Paris Match « Le poids des mots, le choc des photos » mais cette fois ce sont les partis centristes qui utilisent le slogan remis à jour pour la circonstance.

poids-chocLe PR  Parti Radical Valoisien (plus vieux parti de France, créé en 1901) regroupant historiquement les électeurs modérés, Parti historique de Léon Gambetta, Georges Clémenceau et Edouard Herriot, actuellement dirigé par Laurent Hénart qui a succédé à Jean Louis Borloo, vient de prendre position pour les primaires ouvertes de la droite et du centre.  Dans cette prise de position les mots employés ont un sens très lourd , les ‘centristes’ ont le sens de la mesure et adoptent un vocabulaire traditionnellement pesé et pondéré : « Le Parti Radical apporte son soutien total à Alain JUPPE le candidat qui garantit le mieux l’alternance en combattant le populisme et en défendant la République ».

L’autre parti centriste l’ UDI actuellement dirigée par Jean Christophe Lagarde, vient lui aussi de faire connaître sa position officielle pour cette primaire. L’UDI et ses 600 élus se rangent massivement derrière Alain JUPPE eux aussi, et utilisent un vocabulaire tout aussi pesé que leurs alliés du PR pour donner les raisons de ce choix : « l’UDI soutient Alain JUPPE pour la force de ses convictions essentielles pour un Président l’optimisme, le mouvement, la réconciliation et le courage ».  

Voila qui s’appelle peser les mots pour créer le choc de compréhension.  Les centristes font ainsi payer au prix fort le mépris dans lequel les à tenu l’ex Président Sarkozy.  Ils lui rappellent qu’on ne peut chasser deux gibiers à la fois et que son choix de chasser sur les terres d’intolérance de l’extrême droite,  de cliver la société Française par des propos plus que douteux, ne peut être soutenu par le mouvement centriste issu de l’ex UDF.   De plus les centriste ont apprécié le positionnement naturel de modération et de réalisme d’Alain Juppé qui avait a la création de l’UMP dont il était le 1er Président rassemblé en son sein la famille centriste et le RPR.    Depuis de nouveaux Présidents de l’UMP n’ont pu maintenir cette union qui s’est disloquée lors de la création de l’UDI.  C’est donc le rassemblement naturel de l’UMP d’origine qui semble se reconstituer derrière Alain JUPPE le candidat Républicain qui engrange le soutien massif de la famille centriste.

Un renfort de poids qui arrive à cinq petites semaines du premier tour des primaires le 20 novembre, et qui amplifiera certainement l’écart que semble creuser Alain JUPPE avec Nicolas Sarkozy.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s