Pour Jean Michel Baylet, Montjoi c’est que du plaisir pour le cumul !

 montjoiIl est des devises qui trouvent leur contre exemple dans la Politique.

« L’exemple vient du haut » peut être imagée par l’histoire des aventures de Baylet dans son village résidentiel de Montjoi.

Jean Michel BAYLET collectionne bon nombre de titres, à commencer par ‘Papivore‘ puisqu’il possède le groupe de Presse régional La Dépêche du Midi qui regroupe en son sein l’ensemble des titres quotidiens de la région Occitanie. Après avoir dirigé le colossal parti politique des Radicaux de Gauche, l’ex Sénateur  devenu ministre a confié le parti aux mains expertes de sa protégée Sylvia Pinel.  Il est aussi, et jusqu’à la fin du quinquennat Hollande, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, mais il a également quelques autres titres auxquels il tient particulièrement, car ils situent sa présence dans son (ex) fief électoral du Tarn et Garonne.

Jean Michel Baylet a quitté Valence d’Agen en 2008 pour installer sa résidence dans la proche commune de Montjoi et ses 173 habitants.  Un accord tacite conclu à l’époque par le Président du Conseil Général d’alors (Jean Michel Baylet) qui trônait royalement sur le Tarn et Garonne,  voulait que les 28 communes de la communauté de communes « Des deux Rives » aient le même nombre de délégués chacune, quel que soit leur population.  Cette disposition à présent considérée  illégale ramène le nombre de délégués de la capitale Montjoi à un représentant au lieu des 3 antérieurs.  Cela met à mal la place du conseiller municipal de Montjoi et du 2eme délégué à la communauté de communes « Des Deux Rives », un certain Jean Michel Baylet, qui au demeurant en est également le Président.   Cette catastrophe démocratique lui ferait perdre non seulement cette Présidence, mais également l’ancrage territorial que lui permet de présider au titre de Président de la Communauté de communes le  Pole Economique Territorial et Rural « Garonne Quercy Garonne » qui regroupe 7 communautés de communes et gère un budget fort conséquent.

Qu’à cela ne tienne Etienne !  Jean Mimi va arranger cela

Le cumul des mandats, l’ex Sénateur et actuel ministre, Jean Michel Baylet en est un très actif et fervent défenseur.      Ce cumul pour pouvoir se poursuivre, va être traité fort originalement sur la commune de Montjoi..

Le Maire qui était délégué de Montjoi, depuis son élection en 2014 (voir article ci dessous) ayant pour suppléant le 1er adjoint, démissionne de son mandat de délégué à la communauté de communes, et dés lors son suppléant un certain Jean Michel Baylet devient automatiquement l’unique délégué titulaire et peut ainsi continuer à présider la communauté de communes « Des Deux Rives » mais aussi le pole économique « Garonne Quercy Garonne ».

Pour vous convaincre ci dessous la page de La Dépêche du Midi dans la rubrique Village relatant les municipales de Montjoi de 2014,  avec en prime la photo de 10 des 11 conseillers municipaux représentant les 173 habitants.

depeche-montjoi

Voila expliquées aux mieux les aventures romanesques d’un ministre Radical de Gauche en terre Occitane, dans ‘son’ Tarn et Garonne.

Prêcher par l’exemple, ce doit être une formule inconnue des Sénateurs.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s