Aprés l’interdiction de licencier, vers l’autorisation d’embaucher ?

Après l’interdiction de licencier, verrons nous l’autorisation d’embaucher ?

Certes dit ainsi et sans explications supplémentaires, le titre prête à sourire.  Expliquons donc un peu plus le propos.

territorialesLa Cour des Comptes qui est la chambre qui contrôle à postériori les budgets, de l’état et des collectivités, et qui donne des indications et de précieux conseils, souvent non retenus par nos remarquables gouvernants qui n’en ont que faire, puisque pour eux la seule échéance qui compte n’est pas celle de la cour du même nom, mais leur prochaine réélection.

Les magistrats de la rue Cambon viennent d’éditer un rapport dans lequel ils conseillent vivement aux élus des collectivités territoriales, Présidents de conseil Départementaux, Présidents d’Agglos, Présidents de communautés de communes, Maires etc, de « mieux maîtriser » leurs effectifs.

Bien sur le terme maîtriser s’entend quantitativement et non physiquement.         Encore vaut il mieux le préciser pour certains, qui pourraient mal le comprendre.

Ce conseil de la Cour des Comptes n’arrive pas par hasard.  Les conseillers ont constaté que les effectifs salariés de ces collectivités territoriales ont encore augmenté de 1,5 %,  alors même que ceux de l’État ont stagné et ceux des hôpitaux, pourtant insuffisants sur l’effectif soignant , n’a augmenté que modérément  de +0,9%.

Pire encore dans leurs recherches, les magistrats de la rue Cambon ont constaté des mœurs particulièrement étranges dans certaines collectivités.  Cela se traduit par des particularités bizarres telles que l’attribution généreuse de jours de congé supplémentaires pour compenser le gel du point d’indice des fonctionnaires.  Certaines autres trouvent des ‘astuces’ particulières, afin de déroger au plancher pourtant déjà très bas des 35 heures.  Bref chacun gère son personnel comme il l’entend, tant quantitativement qu’en réglementation du travail.

Certains élus (et ils sont nombreux) n’ont aucune expérience de gestion d’une entreprise, mais ils prétendent pourtant tous, et à juste titre que gérer un département, une commune, une agglo ou une communauté d’agglo, c’est comme gérer une entreprise.   A la différence tout de même notable, que sur les collectivités territoriales le budget se boucle en toute fin, par la facile augmentation des impôts;  Alors qu’en entreprise il est impossible d’augmenter les recettes autrement qu’en étant plus compétitifs, plus compétant et en ayant un meilleur service pour le meilleur prix.   Cette différence de gestion a certainement échappé à bon nombre d’élus qui gèrent les collectivités et y embauchent d’une façon pléthorique, par électoralisme,  pour faire plaisir à un soutien fervent,  par souci familial, ou pour toutes ‘bonnes raisons’ plus évidentes que par stricte nécessité du service.  Cette fonction publique souffre d’une masse salariale trop lourde et qui devant être partagée par un trop grand nombre ne satisfait personne.   Peut être qu’il serait judicieux d’établir une forme d’ autorisation d’embaucher, à laquelle soient contraints les élus qui abusent de ce pouvoir.

Merci à la Cour des Comptes de rappeler ces simples bases de la saine gestion d’entreprise, aux gestionnaires de nos collectivités publiques qui gèrent souvent trop facilement avec nos impôts nos collectivités territoriales.   Si certaines entreprises mal gérées sont en difficulté elles font ‘faillite’ …  les collectivités territoriales n’ont pas ce souci, elles augmentent les impôts, et bien sur c’est la faute des autres.

On voit bien ainsi l’absence totale de connaissances sur l’économie réelle.    Cette carence est hélas chose trop commune pour beaucoup d’élus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s