Le Client est ROI … mais de QUOI ?

amazonIl est inutile de répéter la formule classique: Dans le commerce le client est ROI.  Il suffit simplement d’adjoindre à cette évidente déclaration « ROI de QUOI ? »

Le commerce a de tous temps été la vitrine de nos civilisations, tel peuple était historiquement prépondérant grâce a sa capacité commerciale qui outre sa capacité militaire lui donnaient une emprise sur ses voisins.

Aujourd’hui le commerce n’a déjà plus de frontières grâce ou a cause de la mondialisation, mais en plus il élimine un à un tous les intermédiaires entre le fabricant et le client.  Hors ces intermédiaires avaient un nom : Les Commerçants.

Le commerce de Proximité se meurt, partout en France, et pas seulement à Perpignan

Petit historique, retour dans le temps.

En 1960/70 lors de l’arrivée de la grande distribution ce sont les ‘petits’ commerces alimentaires qui ont subi le choc, et disparu très rapidement de nos rues et quartiers. Fini le maillage urbain des épicier ‘chez Marcel’ ou ‘Epicerie de Jeannette’. Ces magasins qui vous vendaient le beurre découpé a la motte et qui pour la plupart n’étaient pas en libre service, mais ou derrière son comptoir l’épicière vous appelait de votre prénom, et connaissait vos goûts et vos habitudes. Ceci a disparu et laissé rapidement la place a l’ hangar en tôle baptisé nationalement Escale, Mammouth, Leclerc, Euromarché etc etc .  Ces hangars métalliques plantés au milieu de nulle part en périphérie, étaient bordés d’immenses Parkings, et communiquaient avec vous (les clients) par l’intermédiaire de vos boites a lettres, qu’ils remplissaient eux de prospectus hebdomadaires aux couleurs dignes d’une bande dessinée.  Ce combat inégal a vite cessé faute de combattants. Les petites épiceries ont tiré le rideau une a une, leurs clients ‘vous’ ne leur rendant visite que pour l’oubli d’achat au « supermarché ».

Cette bataille contre les épiciers a eu d’autres suites auxquelles à leur tour les merceries, les droguistes, les poissonniers, les légumiers etc etc ont eux aussi laissé leur vie.  Ensuite ces grands parkings qui bordent ces hangars appelées Supermarchés se sont agrandis,. De Super on est devenu Hyper, et le Parking à une station Auto avec station service essence.  La, ce sont les pompistes qui ont du baisser le rideau, ou tout au moins fermer leur pistes, et bon nombre de villages ou quartiers se trouvant déjà sans épicerie, se trouvent subitement aussi sans station essence.  Etc etc .  Les derniers résistants de ce combat commercial titanesque, ce sont le Pharmaciens, lesquels jusqu’ici cachés au fond de leur officines, se croyaient à l’abri des ordonnances qu’ils peuvent seuls servir.  Erreur de jugement, si les cachets et suppositoires qu’ils vendent ne sont pas (pour l’instant) en concurrence, ils constatent que la parapharmacie qui est leur meilleure source de marge commerciale, est en concurrence, et qu’elle devient un produit d’appel pour les hypers.  C’est le début de la fin des pharmacies de quartier. Ce problème, cumulé avec une baisse de consommation médicamenteuse, rend leur survie difficile, alors ils se regroupent, se modernisent au travers d’enseignes nationales, transforment leur pharmacie en commerce multi produits, multiplient leur gamme, mais a la fin des fins, il est a craindre que l’issue soit fatidique.

Tout ceci s’est fait sous l’œil complaisant ou le regard incompétent de tous nos gouvernements successifs depuis 1970.

Le résultat est probant,  deshumanisation des centres villes et ruraux, augmentation du chômage,  hyper consommation absurde. etc etc

A présent les politiques semblent vouloir combattre cela, mais leurs moyens sont risibles tant ils sont dépendant du monstre économique qu’ils ont créé ou laissé grandir. Les mêmes enseignes partout, vous rentrez à Lille ou à Perpignan vous avez l’impression d’être chez vous, Auchan Norauto, Saint Maclou, Gifi, Castorama, Carrefour, etc etc etc etc. A coté de cela on nous bassine avec de beaux discours vantant les particularités des régions.   Lesquelles ?  Nos régions sont a l’image de la grande distribution, elles ont été rendues uniformes, lisses et sans saveurs.

Ne venez plus chercher au DRIVE, on le porte chez vous dans 1 heure.

Mais aujourd’hui, le monstre Hypermarché à généré, à cause ou grâce, au progrès technique irréversible, le Méga Monstre qui va le détruire.  Bientôt nos zones commerciales seront des friches, et céderont la place a des ‘éco quartiers’ résidentiels.  Le commerçant qui arrive est le plus fort.  Pas de Hangar en tôle, pas de Parking,  lui il vient chez vous vous livrer en moins d’une heure !     Incroyable, mais vrai.  C’est le nouveau service du Monstre Américain AMAZON qui supprime les barrières entre votre smartphone et votre magasin.  Vous commandez par smartphone, il vous livre en moins d’une heure, grâce à son service « Prime Now » sur Paris et sa petite couronne.  Voila qui est « REVOLUTIONNAIRE » et bien sur voila qui est appelé a s’étendre rapidement sur l’ensemble du territoire. .

Il n’y aura plus de Caissières, mais il y aura plus de livreurs .

Qu’elles sont les prestations que propose la firme géante de Seattle a ses clients ?

18 000 références, dont 4 000 alimentaires et de nombreux produits de la vie courante. L’assurance de la qualité de service : vaste assortiment, prix ajustés, emballages soignés et surtout chronomètre respecté.

La grande distribution aux origines Franco Françaises, n’a pas cru a ce retournement de l’histoire, et c’est bien la première fois qu’elle semble tituber.  Les Hypers, les Supers ont certes multiplié leurs « Drives » mais cette fois un concurrent, et pas n’importe lequel, Amazon, livre a domicile en 1 heure, ce qu’ils proposent de venir chercher chez eux dans le coin cache du supermarché appelé « Drive » dans la demi journée.   Cette fois le combat est différent, il se résume entre le Venez le Chercher c’est prêt des distributeurs Français et le Je vous le porte chez vous en 1 heure, du géant Américain

La formidable puissance d’Amazon lui permet un effet d’ impact sur le commerce en France. Sa croissance est impressionnante en France et dans les pays développés. Aux Etats-Unis, sur son marché historique, Amazon représentait par exemple à elle seule 40 % des ventes en ligne à Noël dernier, et 60 % de la croissance du secteur e-commerce du pays. Déjà aujourd’hui son impact sur les ventes des produits culturels, textiles ou le bricolage, mettent a mal nombre d’enseignes.  Aujourd’hui c’est la grande distribution Française dans son ensemble qui est en ligne de mire.

Alors Françaises Français, épargnez les chaussures et vos voitures. On vous livre tout, Pizzas, journaux, épicerie, etc etc , chez vous.  Choisissez un excellent fournisseur de fauteuil et un super équipement de jogger pour votre sortie sportive du dimanche matin.

En 50 ans de 1970 à 2020 la boucle sera bouclée. En 1970 on vous faisait abandonner le commerce de proximité au profit du super dans la zone hors centre ville ou village, en 2020 (demain) on vous dira restez chez vous on vous porte tout. La boucle est bouclée.

En 2100 l’homme n’aura plus besoin de jambes, il n’a déjà plus besoin de tête., alors que restera t’il ?

Le commerce est vraiment le reflet d’une civilisation, et actuellement le reflet n’est pas joli joli !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s