Perpignan : 2 Partis, 1 téléphone, même adresse et ‘marionettiste’.

 

math-polDernièrement les Bourricots vous annonçaient la naissance de l’énorme parti populaire « OUI au Pays Catalan »

Nous sommes à même a présent de vous donner sa domiciliation et son secrétariat. Le tout est étrangement commun avec le fantastique parti Convergencia Democratica de Catalunya (nord) qui a pour éternel guide spirituel le dénommé Jordi VERA.

Que penser ? C’est une renaissance sous un autre nom de CDC qui devient OUI au Pays Catalan !    Jordi VERA dont la souplesse de ‘retournements’ d’alliances politiques briseraient les reins à un boa constrictor, à réussi à redonner une apparence de renouveau a son enseigne CDC.  Cette explication est sans doute très proche de la vérité, mais encore fallait il pour que cette renaissance ait un semblant de nouveauté que le guide suprême trouve deux « marionnettes » présentables avec lui dans cette fabuleuse nouveauté politique destinée d’après eux, à sortir de l’ornière le « Pays Catalan ».   Ces deux fugurants Jordi Vera les a trouvé à l’ UDI.  Ce sont deux ressortissants de ce parti en perdition à Perpignan que Jordi VERA a convaincu (en  seul mot) afin de donner une apparence de nouveauté à OUI au Pays Catalan.

Annabelle BRUNET dont l’ambition se trouvait sans doute a l’étroit à l’ UDI, a préféré l’opportunité de mise en avant offerte par ce nouveau ‘particule Catalan’. Elle y fera certainement office de Pasionaria Catalane en copiant la célèbre révolutionnaire madrilène Dolorès Ibarruri et son célèbre « No Pasaran » crié à Madrid assiégé en 1936.   Avec Annabelle cela sera peut être « Pourvu qu’on passe ».    Ses mandats de maire adjointe à Perpignan, Déléguée à l’agglo, et Conseillère Départementale, la situent sur une ligne de crête politique de laquelle elle ne souhaite pas descendre, mais pour laquelle la situation est très fragile et instable.   L’autre figure transfuge lui aussi de l’ UDI locale n’est autre que Jean Luc Pujol, maire de Fourques, et ancien conseiller régional Languedoc Roussillon qui a sans doute confondu dans cette affaire dynamisme et bougeotte..

Voila ce qu’est l’épine dorsale de OUI au Pays Catalan, une sorte de CDC matinée avec un soupçon d’ anciens UDI et quelques badauds qui passaient par la, y ont vu de la couleur et du folklore et y ont fait la fête.

Alors si vous aussi vous êtes tentés d’adhérer a un de ces deux partis CDC ou Oui au Pays Catalan, sachez que pour vous faciliter les démarches une seule adresse et un secrétariat unique sont à votre disposition.

Ci dessous l’adresse, le Numéro de téléphone unique, et le ‘prospectus’ d’adhésion.

cdcdc

oui-03

 

 

 

 

 

Et si vous êtes tentés par une adhésion

oui-01

Seule chose à retenir de ce qu’il faut bien appeler « cirque médiatico-politique » à été dit par la vraie Dolorés Ibarruri

« NO PASARAN »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s