Et HOP ! … un Zinzin de plus ……. Pour faire quoi ? ou plaisir à qui ?

zinzinDécidément ce gouvernement aura été ridicule et néfaste jusqu’au bout de son mandat. Alors que le mot ‘simplification’ et allégement sortent a cadence élevée dans ses discours, voila le ZINZIN supplémentaire, et sans doute pas le dernier, que viennent d’inventer et de mettre en place le 1er ministre Manuel Valls, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol, la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Touraine, et pour faire bonne mesure la secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées et de l’autonomie Pascale Boistard.   Ces quatre mousquetaires gouvernementaux, ont réussi à créer un Haut Conseil  de plus, et pas n’importe lequel :  le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge.  Oui vous ne rêvez pas, ce machin truc chouette n’existait pas encore, alors maintenant cette affreuse carence est comblée. Ce Haut Conseil aura un Président, 3 Vices Présidents et 230 membres.  Ce « Haut Conseil comble une ‘lacune’.    Comblée est le terme exact.  Imaginez donc pas moins de trois formations spécialisées le composent, ayant pour spécialité  1° Le champ de la famille ;     2° Le champ de l’enfance et de l’adolescence ;    3° Le champ de l’âge.   Ce ZINZIN machin Truc, aura donc un Président et 3 Vices Présidents (1 par formation spécialisée)  nommés par arrêté du Premier ministre, chargés d’assurer chacun la présidence d’une de ces trois formations. Cet arrêté détermine également l’ordre selon lequel chacun d’eux exerce, à tour de rôle et pour une année, la présidence générale du Haut Conseil.

Le nombre de conseillers est bien sur a la hauteur de la tâche, c’est à dire immense …. 230 ‘conseillers’

Pour la seule formation spécialisée « Champ de la Famille »  73 membres constitués en 6 collèges selon la répartition ci dessous

Collège des Elus : 5 membres élus,  désignés par les Présidents de l’Assemblée, du Sénat ; de l’ Association des régions de France ; de l’Assemblée des départements de France ; de l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité ; 

Collège représentant l’Etat et les caisses de sécurité sociale : 13 représentants de l’administration de l’état désignés par les directeurs des administrations de : la cohésion sociale ; de la sécurité sociale ; des affaires civiles et du sceau ; de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques ; de l’animation de la recherche, des études et des statistiques ; du Trésor ; du budget ; de la stratégie et à la prospective ; de la Caisse allocations familiales ; de la mutualité sociale agricole ; de l’Institut national des études démographiques ; 

Collège représentant du mouvement familial : 14 membre représentant le mouvement Familial : Union nationale des associations familiales : Conseil national des associations familiales laïques, Association Familles de France ; Association Familles rurales,  Confédération syndicale des familles , Confédération nationale des associations familiales catholiques ; Union des familles laïques ; Associations familiales protestantes ; Fédération syndicale des familles monoparentales ; Association des parents et futurs parents gays et lesbiens.

Collège représentant la politique en faveur des familles vulnérables et des personnes handicapées : 7 membres désignés par :  ATD Quart monde ; le Secours catholique ; le Secours populaire ; le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale ; le Conseil national consultatif des personnes handicapées ; l’Union nationale des centres communaux d’action sociale.

Collège représentant les assurés sociaux et les employeurs :  16 membres désignés par : la Confédération générale du travail ; la Confédération française démocratique du travail ; la Confédération générale du travail-Force ouvrière ; la Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres ;
la Confédération française des travailleurs chrétiens ; la Fédération syndicale unitaire ; l’Union nationale des syndicats autonomes ; le Mouvement des entreprises de France ; la Confédération générale des petites et moyennes entreprises ; l’Union professionnelle artisanale ; la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles ; l’Union nationale des professions libérales ; l’Union fédérative nationale des associations de familles d’accueil et assistants maternels ; la Fédération des particuliers employeurs de France ; le Syndicat national employeur des acteurs du lien social et familial ; le Syndicat professionnel des assistants maternels et assistants familiaux.

Collège de personnalités qualifiées ou représentants de personnes morales nommés par arrêté du Premier ministre  18 membres nommés par arrêté du Premier ministre sur proposition du ministre chargé de la famille en raison de leurs actions, travaux de recherche, d’expertise ou d’évaluation sur les questions relatives à la famille. 

Les deux autres formations sont spécialisées « Famille » qui est constituée de 68 membres répartis en 4 collèges. et spécialisée « Age » constituée elle de 88 membres répartis en 6 collèges.  L’ensemble des 3 formations constituant le « Haut Conseil de la Famille de l’Enfance et de l’Age » constitué de 230 membres

On espère avoir oublié personne. 

Les Bourricots (faute de place) se dispensent de vous énumérer la longue composition de ces formations et collèges. Elles sont du même type que celles du Champ de la famille qui a été énumérée ci dessus.

En tout ce fabuleux ZINZIN appelé Haut Conseil, est une instance composée de 230 membres, représentant des dizaines d’organismes et groupes d’intérêt, est totalement ingouvernable, et sans doute absolument inutile.        Ils rédigeront des tas de rapports et d’ études qui s’entasseront dans les tiroirs, greniers et caves des ministères.

Néanmoins outre le plaisir pour certains d’être nommés, désignés pour une durée de trois ans renouvelable sous réserve des dispositions légales, et de participer a ces petites réunions, et y obtenir peut être une médaille pour services rendus à la nation, cela a un prix, le douloureux prix de l’inutilité :

Quel est le  » PRIX  » que coûte ce Zinzin ? 

Le Haut Conseil est assisté d’un secrétariat général nommé par le Premier ministre. Les dépenses concernant l’occupation de locaux, le soutien logistique, les emplois et crédits nécessaires au fonctionnement du Haut Conseil sont inscrites au budget des services du Premier ministre. Le président et les vice-présidents perçoivent une indemnité à caractère forfaitaire et mensuel, fixée par arrêté du Premier ministre.  Le Haut Conseil peut faire appel à des collaborateurs, appartenant ou non à l’administration. Ceux-ci peuvent bénéficier d’indemnités, dont le montant est fixé par le président du Haut Conseil en fonction du temps nécessaire à la préparation de l’étude qui leur aura été confiée ainsi que de sa complexité, dans la limite d’un montant maximal fixé par arrêté du Premier ministre. Les frais de déplacement et de séjour des membres du Haut Conseil ainsi que des personnes invitées à participer à ses travaux sont remboursés dans les conditions prévues par la réglementation applicable aux personnels civils de l’Etat. 

La France 65 Millions d’habitants, 650.000 élus, 5,5 Million de ‘fonctionnaires’ et combien de Conseils et de conseillers Hauts, Grands ou Spéciaux ?

Vous avez dit efficacité, simplicité, responsabilité ?  C’est bizarre vous avez dit Bizarre ? comme c’est Bizarre !

zinzin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s