USA : Etats désunis ! et la France ?

union Les Etats Unis n’ont jamais été aussi Désunis

Il est évident que le « Yes, we can ! » « Oui, nous pouvons ! » qui a servi a Barak Obama pour ses deux mandats de 4 ans, n’a plus d’écho auprés de bon nombre d’Américains. L’offre politique qui leur est proposée entre la démocrate Hillary Clinton embourbée dans ses contradictions et ses « menteries » épouse de Bill lui même passablement discrédité, et  le Républicain Donald Trump, un populiste, xénophobe et phallocrate, lui même mal perçu par le parti dont il porte les couleurs.  Ce « Choix » n’en est pas un et cela se ressent bien dans les sondages qui fleurissent au quotidien.

Les Etats Unis n’ont jamais été autant divisés, et cette élection ne fera qu’amplifier ce phénomène néfaste, alors même que le pays a besoin d’unité.

Bien qu’ayant un bilan positif, la croissance économique américaine de retour, la une hausse du Produit intérieur brut est significative, le chômage est retombé sous les 5 %, la question raciale, et le pessimisme lié a la peur du déclin d’un pays qui commence a prendre conscience que sa suprématie économique et militaire mondiale est contestée, incite les électeurs a tenter le populisme de Donald Trump qui avec son slogan : « Make America great again » (Rendre l’Amérique à nouveau grande) surfe sur la vague démagogue et populiste favorisée par la peur.

Cette élection aux USA est vécue comme avoir le choix entre voter pour les démocrates représentés par «une bonne vieille menteuse» ou pour un candidat républicain, jugé «haineux instable», voir même «sociopathe». Devant ce choix peu ragoutant certains s’abstiendront d’autres, voteront utile sans enthousiasme. Les sondages sont dans la marge d’erreur, la bourse s’inquiète, bref les USA vivent un moment difficile de la Démocratie Républicaine, à moins que cela ne soit de la Républicaine Démocratie.

A moins d’une semaine du scrutin deux Amériques sont face a face, la désunion est perceptible qui fait dire au prix Nobel d’Economie Joseph STIGLITZ que les USA ont 3 dangers immédiats dans ce scrutin : La division de la société , l’affaiblissement de l’économie, et la démocratie menacée.

Et en France,  vers quoi allons nous à ces Présidentielles ?

En France, il est urgent de se rendre compte que Marine Le Pen est déjà qualifiée pour le second tour de la Présidentielle, et que le candidat qui lui sera opposé peut selon qui il sera, soit aggraver la désunion nationale en accentuant d’avantage les nuances des valeurs républicaines de laïcité, de démocratie communes et nécessaires pour unir une majorité et remporter la Présidentielle avec une adhésion populaire suffisamment forte qui permette à la France de se réformer calmement, mais surement, et sans fracas.

Le choix réside entre La Réforme nécessaire, consentie et sereine ou  la Révolution à la fois clivante et irréaliste;

Dans la Primaire ouverte de la droite et du centre, qui se déroulera les 20 et 27 novembre, il est préférable de choisir un candidat « rassembleur » plutôt que « clivant »

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s