Le monde qui ‘Like’et celui qui Vote

likeBeaucoup de démocraties sont en ce moment aux prises avec la même problématique de deux sociétés qui vivent ensemble sur le même territoire, sans partager la même vision de l’avenir.  La première y trouvant les critères d’un monde nouveau, globalisé et prospère qui est en train de se mettre en place, la seconde y imputant la source de ses difficultés et de ses peurs.  Incapables de préparer les citoyens et les opinions à cette mutation, tous les gouvernements souffrent au mieux du discrédit au pire de la haine de cette partie du peuple, qui se sent abandonnée.  La peur, l’angoisse de l’avenir créent chez ces citoyens une masse colossale d’électeurs abandonnés aux partis populistes qui y prospèrent amplement.

Après le BREXIT, .. TRUMP est exemplaire de ce phénomène. 

Une analyse plus précise de ce qui s’est passé aux USA avec l’arrivée ‘surprise’ de TRUMP, laisse penser que ces deux mondes qui sont cote à cote sous un même toit avec le même drapeau, ne partagent pas la même vie, et n’ont pas la même vision de leur avenir.    Il y a un fossé, tant technique que culturel, qui s’est creusé entre le peuple qui ‘like’ ou qui ‘share’ sur Internet,  composé de diplômés, informés par les médias centraux, les réseaux sociaux, et les instituts d’analyse, et qui vivent quotidiennement a l’échelle planétaire, ……. et celui qui pointe à Pole emploi, ou à l’aide sociale qui est essentiellement constitué de citoyens de classe blanche souvent âgés ou des jeunes peu ou pas diplômés, qui craignent pour leur emploi, leur avenir, leur identité et leurs valeurs, et qui vivent quotidiennement à la seule échelle de leur quartier ou cité.

C’est une fracture due à plusieurs facteurs. Educatif, économique, technologique, culturel et social.  Ces deux mondes ne peuvent pas vivre à la même vitesse avec le même gouvernement.  Faute de trouver les moyens de créer les conditions d’une existence en commun pour ces deux sociétés, les gouvernements en place se voient honnis par les plus nombreux et les plus vindicatifs au changement.   Le dernier vote Américain a exprimé une sorte de joie d’avoir  limogé le pouvoir démocrate et l’établissement politique en général.  Cela lui avait permis dés les primaires de permettre à l’inconnu Trump d’éliminer tous les potentats de son propre parti Républicain, avec un semblant de jubilation qui cache une haine à peine discrète, tant ces deux mondes s’ignorent.

Il faut avouer que les simples discours politiques leur proposant des solutions claniques soit de gauche ou de droite, soit démocrates ou républicaines, ont toutes échoué.  L’attente est à la fois éducative pour préparer ces citoyens et leurs enfants au monde nouveau qu’a créé la révolution conjointe du mondialisme et du numérique, elle est également administrative pour donner à l’état la juste dimension nécessaire pour réguler la nation dans cette nouvelle règle du jeu mondial Aucun gouvernement n’a jusqu’ici réussi cela. Ni en France avec Sarkozy puis Hollande qui ont été deux quinquennats totalement ratés, ni aux USA avec Bush puis Obama qui ont également échoué.

Le résultat des élections Américaines en est la dernière preuve

TRUMP à eu l’habileté de sortir du carcan du parti Républicain, et de la jouer populiste pour être populaire, en y ajoutant ce qu’il fallait de vulgarité pour affirmer la posture basique ‘peuple’. Le tout avec, ou plutôt sans, programme tant la démagogie et les permanentes contradictions rendaient son ‘programme’ illisible.  Mais le côté Robin des Bois prétendu par ce milliardaire qui s’est vautré et a prospéré dans le ‘système’ qu’il fait semblant de combattre aujourd’hui, pour aider les malheureux qui en souffrent a plu a suffisamment d’électeurs, et plus bizarre encore d’électrices qui lui ont apporté leur scrutin. Ne nous trompons pas les Américains n’ont pas voté Républicain, ils ont voté TRUMP, cette nuance est importante.

Face à lui Hillary CLINTON souffrait de plusieurs handicaps. Elle n’a jamais été appréciée, son autorité est considérée comme cassante, elle cumule les rancoeurs qu’avait cristallisé Bill, sans profiter de son fan club.  Elle postulait a être la 1ere femme Présidente, ce qui l’aurait fait succéder au 1er Noir ayant accédé a cette fonction suprême.  Elle était entachée par une image d’affairiste donnant des conférences fort bien payées de par le monde, et peu soucieuse de l’état des américains. Les électeurs Américains ne se sont pas reconnus en elle.

De ces deux mauvais candidats, le sort a voulu que celui qui était minoritaire en voix soit quand même majoritaire en représentants élus.  TRUMP succédera donc a Obama. La boucle est bouclée, un Démocrate laisse la place à un Républicain.

Outre le fait social que ceux qui pratiquent le ‘LIKE’ sur internet peuvent être moins nombreux que ceux qui Pointent à Pôle Emploi ou qui craignent pour leur emploi, et que cette fracture de deux mondes qui vivent cote a cote en s’ignorant, en étant gouvernés par des gouvernements qui sont incapables de les faire avancer ensemble à une vitesse commune raisonnable ;  Ce déchirement contribue à l’expansion de partis populistes, de droite et de gauche, aux mains de tribuns démagogues qui cueillent dans cette population qui se sent abandonné une clientèle électorale conséquente.  Marine Le Pen à droite et Mélenchon à gauche sont deux magnifiques exemples Français de cette stratégie, ils partagent d’ailleurs, les mêmes solutions absurdes démagogues, irréalistes, mais très parlantes pour un monde en souffrance auquel les autres partis n’osent pas dire la vérité. TRUMP a été le démagogue populiste Américain qui a mis en pratique cette stratégie aux USA.

Deux mondes sont en opposition, celui mondialiste d’internet, et le vieux dont les acteurs se vengent électoralement de gouvernements qui n’ont pas été capables de les préparer et les former pour passer dans ce monde nouveau de demain.

La « CLE » du futur ce n’est pas opposer, c’est expliquer, réformer, éduquer pour rassembler et progresser.

On peut toujours ‘LIKER’ …  mais il faut aussi VOTER …

like

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s