Le vieux Vinyl du Dimanche 13/11/2016

disque-standardIl est des Dimanche ou l’actualité nécrologique de la semaine nous impose un hommage a l’immense talent d’un chanteur parti pour le paradis musical. Cette semaine les Bourricots sont frappés par le décès de Léonard COHEN et lui consacrent leur chronique hebdomadaire dominicale et musicale « Le vieux Vinyl du Dimanche ».. 

Léonard COHEN né le 21 septembre 1934 au Québec est décédé à 82 ans, ce 7 novembre 2016 à Los Angeles . Il était un artiste ‘complet’ tout à la fois auteur-compositeur-interprète, musicien, poète, romancier et peintre;  Divinement mélancolique et romantique a souhait, il aura fait fredonner ou danser sur ses succès plusieurs générations.

Tout d’abord … cela s’impose   « Hallelujah »

Ensuite écoutons … First We Take Manhattan

Continuons avec :  Dance me  to the end of love

So long Marianne

SO LONG MARIANNE est a la fois un de ses premiers succès mais également un cri d’amour pour Marianne Ihlen, celle qui partagera sa vie et sera sa muse de 1960 a 1968. Ils restèrent très proches après leur séparation. Il lui a écrit une fabuleuse lettre d’adieu et d’amour a sa mort il y a quatre mois en juillet dernier . « Nous sommes arrivés au point où nous sommes si vieux, nos corps tombent en lambeaux, et je pense que je te rejoindrai bientôt. Sache que je suis si près derrière toi, que si tu tends la main tu peux atteindre la mienne. Et tu sais que j’ai toujours aimé ta beauté et ta sagesse et je n’ai pas besoin d’en dire plus parce que tu sais tout cela. Je veux seulement te souhaiter un très beau voyage. Au revoir ma vieille amie. Mon amour éternel. Rendez-vous au bout du chemin »   ….  Léonard meurt 4 mois plus tard …..

Leonard COHEN était un admirateur passionné du très grand poète Espagnol Fredérico Garcia Lorca (1898-1936).      .  Il appellera même sa fille née en 1974  LORCA , et il traduira et transposera en chanson un poème de Fredérico Garcia Lorca sous le titre « Take This Waltz » (écoutez ci dessous)

Adieu Léonard, avec ton romantisme et tes déchirures exacerbées marquées par le mal-être ou le dépit amoureux, qui ont produit tes succès, tu nous manque déjà.

Bon Dimanche à TOUS

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s