Antenne 2 Politique : C’est Pépé TV

Le 3eme débat ! Quel coup de jeune journalistique !

pepe-tvCe troisième débat pompeusement titré ‘décisif’, était « animé » par un choix de journalistes qui méritent la médaille du travail. Un Casting de rêve David Pujadas et Jean Pierre Elkabbach, celui qui a connu Michel Droit et qui interviewait déjà Georges Marchais. Rappelez vous le tonitruant « taisez vous Elkabbach » clamé sur les ondes de l’antique ORTF par le grand timonier communiste Français.  Leur deux autres compères ne reflétaient pas non plus la nouveauté journalistique. Cela sent pour le moins la naphtaline journalistique.. Nathalie Saint Cricq qui a été le bras droit d’Arlette Chabot (vous voyez l’époque), mais qui est surtout l’épouse de Patrice Duhamel;   et pour représenter la presse de ‘province’ que l’on peut qualifier a Paris de ‘bousards’ c’est le valeureux Hervé Favre , représentant l’historique journal ‘La Voix du Nord’ dont le titre est aussi décalé de la modernité puisqu’il édite aujourd’hui dans les haut de France.  La voix des haut de France n’a pas été très active sur ce qui était appelé débat et qui n’en fut pas un.

La star c’est Pujadas qui a ramassé lui et son employeur le ‘service public’ une opprobre d’indignation Sarkozienne, pour avoir osé poser une question, que par ailleurs tout le monde se pose, sur le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy avec des fonds Lybiens versés par Khadafi.   On a compris dans la réponse gênée de l’interpellé qu’il ne souhaitait pas en parler, il doit sans doute réserver ses propos aux juges qui ne manqueront pas de l’interviewer certainement plus sèchement encore.

L’autre grand moment ce fut l’intrépide ‘révolte’ de Fillon contre l’organisation du ‘débat’.   Hélas pour Fillon cette organisation, certes absurde et sclérosante, avait été négociée par les représentants des candidats et la direction de France 2.   Mais sans doute son représentant ne l’en avait point informé.  Bénéfice tout de même pour Fillon qui s’est donné pour peu cher une image révolutionnaire et rebelle, lui auquel colle les 5 années de serviteur muet du Président Sarkozy.  Essayer de faire oublier sa position de 1er ministre valet d’un Président qui a gâché le quinquennat 2007 / 2012 est une épreuve difficile à réaliser. Son manque de courage de ne pas avoir remis sa démission, lui fait endosser la totalité des incohérences du quinquennat en serviteur et ‘partenaire’ avec son maitre Président.

Bruno Le Maire fait son jeune de service, hélas pour lui avec de vieux arguments. Son aspect premier de la classe coincé dans un rôle qui le contraint a s’adresser au peuple, est le décalage visible entre paraître et apparaître.  Paraître c’est se montrer.  Apparaître c’est se manifester subitement.  On en tirera pour conclusion que Bruno apparaît subitement a cette primaire pour pouvoir paraître dans le casting de 2022.   Nathalie Kosciusko Morizet a eu l’honnêteté de reconnaître qu’elle ne serait pas dans le couple du 2eme tour. Reconnaître un évidence est une honnêteté convenue, néanmoins il faut lui reconnaître ce fait. Elle aussi se prépare pour 2022.

Poisson, partira a la pèche aux voix pour sa législative dans la 10eme circo des Yvelines. Ces 3 débats l’ont propulsé au trombinoscope des personnalités du département.

Jean François Copé, voulait que soit reconnue par le monde politique sa virginité dans l’affaire Bygmalion, qui a été reconnue par la justice. Ce travail a été fait,  bravo ! Mission accomplie.

Alain Juppé a su échapper à l’image de papy politique que certains lui collaient, Elkabbach lui a donné un sacré coup de jeune .  Sacré Elkabbach,  l’inusable sera t’il encore sur les plateaux Télé et radio pour les Présidentielles 2022 et 2027.  Faudrait qu’il prenne contact avec Bruno Le Maire Nathalie Kosciusko Morizet et Emmanuel Macron, il gagnerait du temps pour préparer ces futurs débats.

Alain juppé à  depuis le début de sa campagne distillé une image de sérieux sans tomber dans la gravité, de rassembleur, et de réaliste qui évite la démagogie populiste. Le discours est posé, et ne varie pas, au point de paraître lancinant ou répétitif.  Il sent ce scrutin, il domine le sujet, et il entend mériter d’habiter la fonction.

Nicolas, lui à subi 3 débats, soit 3 tortures avec ceux qu’il considérait avec condescendance entre 2007 et 2012 comme collaborateur, ou vassaux.  Il a perdu son sceptre en 2012, sans même se rendre compte qu’il n’était plus NI roi, NI roitelet. Il voulait quitter ‘définitivement’ la politique, et il est revenu. Le simple candidat qu’il est devenu supporte mal les questions, et souhaite éluder celles pour lesquelles la justice souhaite le juger ou l’entendre, à savoir Bygmalion et le financement de campagne avec l’argent Lybien.  Et oui c’est désagréable d’entendre ce dont on fait tout pour oublier. Surtout que son retour, aux dires de certains, semble dû davantage à un souci de ‘protection’ de la justice grâce a l’immunité Présidentielle,  que par souci de l’avenir national.   Une sorte d’acharnement dit il.  Une infamie d’en parler ?  Le sujet est dans tous le journaux, toutes le radios, depuis des mois, des années, mais chut, parlons du burkini, c’est mieux.

elkabbachBref vous l’avez sans doute regardé avec le même désintérêt que Les Bourricots, un troisième débat inutile, qui a démontré que le seul truc de vraiment vieux c’est la Télé.

Merci Pierre Desgraupes Merci Pierre Dumayet, Merci Pierre Lazareff  avec Jean Pierre Elkabach et David Pujadas vous avez laissez l’ORTF dans de bonnes mains, hélas le temps a changé, et pas eux la seule nouveauté par rapport à ces illustres prédécesseurs, c’est que la Télé est aujourd’hui en couleur.

Taisez vous Elkabbach !   On vous a déjà trop entendu !

On remplace plus facilement les politiques que les journalistes du même métal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s