Une ‘RUMEUR’ nauséabonde, génére un 1er tour surprenant

Bigre , quelle surprise !  Le Président qui voulait le redevenir, mais qui était toujours Président du Parti Les Républicains dont il a organisé la direction aux mains de son ‘fan club’ est éliminé. SARKO out dès 1er tour et de plus battu a plate couture par les deux premiers.  Est ce le classicisme des scrutins a deux tours qui s’est exprimé ?

Au 1er tour on ‘élimine’ .

François Fillon déclaré quatrième par les sondages il y a un mois, puis troisième, puis dans un mouchoir avec les deux ‘favoris’ s’est semble t’il nourri de la bataille menée par ces deux favoris.  Sans doute que dans un souci d’empêcher le reproduction de la guerre Copé / Fillon qui à laissé des traces sur l’UMP les adhérents et sympathisants ont souhaité aider un Fillon plutôt que voir la possibilité de retour de Sarkozy.

rumeurLe score qu’il faut appeler décevant d’ Alain Jupé, est sans doute du à la lutte acharnée et peu ragoutante menée contre lui par la camarilla d’extrême droite (Sarkozyste) faisant courir notamment sur le net les rumeurs nauséabondes les plus infondées.  Une campagne diffamatoire et sournoise s’est développée sur le net et dans une presse douteuse en liaisons avec la ‘fachosphère’ insinuant qu’Alain Juppé était l’allié de l’islamisme disant «On ne peut imaginer un maire plus engagé en faveur de sa grande mosquée…»  les arguments les plus diffamants sont utilisés contre Juppé celui de la «mosquée géante de Bordeaux»  cela lui vaut le surnom d’Ali Juppé.  Ce qui est une diffamation locale, qui revient en boucle, et dont se délectent les soutiens Sarkozystes … Les islamophobes patentés de «Riposte laïque», montent même une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux qui envoie Juppé aux enfers islamistes.  Cette rumeur qui était instillée généreusement dans les réseaux sociaux avait pour but de nuire à Juppé au profit de Nicolas,  celui ci n’ayant plus grâce aux yeux de l’électorat de droite, c’est Fillon qui profitera de cette rumeur diffamatoire par contre coup. Jean Frédéric Poisson candidat lui même et très lié à ce qui a de plus anti sioniste et anti islamiste de l’extrême droite nationale, qui avouait même pouvoir voter Marine aux présidentielles, osait du bout des lèvres dans un débat «Il y a une proximité entre Alain Juppé et les Frères musulmans, au moins à Bordeaux»  un propos qui sans être juridiquement diffamant donne du corps a la diffamation organisée sur internet.

Les réseaux sociaux, arme de diffamation, sont ils faiseurs de rois ?

Ce sera au deuxième tour de la Primaire, le 27 novembre d’en décider.

Tout d’abord il faut que Juppé mette sur la table le coté totalement infondé et mal odorant de cette rumeur diffamatoire instillée par la frange la plus nauséabonde de la droite Française.  Ceux qui ne le souhaitent pas comme le candidat de la droite le plus dangereux pour Marine Le Pen.   Cette ‘rumeur’ a été avantageusement reprise à son compte par le ‘clan’ Sarkozyste qui pensait en tirer profit pour terrasser le favori des sondages.   Et finalement c’est Fillon qui a réussi le double exploit, 1°) faire oublier qu’il a été pendant 5 ans le 1er ministre serviteur de Sarkozy, avant de l’agonir aujourd’hui.   2°)  sans répandre personnellement l’abjecte rumeur sur « Ali Juppé »,  à en profiter, héritant ainsi d’un électorat de droite qui fait de l’anti islamisme la raison première du choix du candidat.

Décidément on assiste à une dérive démocratique que permettent ce qu’on appelle les réseaux ‘dits sociaux’  auxquels il est difficile de répondre aux diffamations et mensonges propagés.

En fin de campagne des primaires, entre le 29 octobre et le 15 novembre, le site ultra sioniste Europe Israel  sortait sur la toile trois torchons orduriers et mensongers, largement repris a leur profit par les soutiens Sarkozystes :

Le 29 Octobre  «Révélations sur le protégé de Juppé: Tareq Oubrou antisémite de la pire espèce se réjouissait de l’assassinat d’enfants Juifs.

Le 1er Novembre: «Alain Juppé a-t-il promis un ministère à l’imam Tareq Oubrou, membre des Frères Musulmans?.

Le 15 Novembre: «Pour l’imam salafiste Tareq Oubrou, Alain Juppé est « le bouclier de l’Islam »» 

Le 18 Novembre «Alain Juppé refuse de connaitre le passé antisémite et islamiste de Tareq Oubrou et justifie ses liens avec lui». 

29 Octobre  … 18 Novembre,  cela correspond a l’étrange et subite envolée de Fillon.

Qui est réellement Tareq Oubrou ?

Tareq Oubrou est l’imam de Bordeaux, certainement un des intervenants du débat public sur l’Islam, dont la modération est la marque de fabrique, qui place le combat contre l’islamisme primitif et aveugle au cœur de ses prêches, singulièrement sur la question du voile.  Il a rendu possible à Bordeaux grâce a cela, un dialogue profitable, entre un musulman éclairé et une ville de droite, gérée par un maire très largement réélu par une population de droite qui apprécie sa gestion, sa mesure et sa dignité.  Sur le net cette qualité reconnue par son électorat de droite Bordelais, se transforme et habilement habillée d’islamisme devient une infamie.   Tareq Oubrou n’est pas l’inspirateur de Juppé, il est l’imam de Bordeaux qui arrive grâce à son engagement personnel et à son dialogue avec le maire de Bordeaux à apaiser les rapports inter religieux à Bordeaux.   Ce devrait être un exemple pour le pays entier, et il est présenté comme un anti sémite inspirant Juppé.   C’est d’autant plus toxique lorsque Jean Frédéric Poisson pourtant lui même  anti sémite déclaré, reprend à son compte cette thèse sioniste, pour justifier la position soi disant ‘pro islamiste’ de Juppé.   Qui sérieusement peut croire pareilles foutaises ?.  Citées dans le net et sur facebook , elles prennent l’apparence d’information ‘officielle’.

Voila le genre de rumeurs insidieuse qui peut expliquer l’étrange et subite envolée de François Fillon, qui a profité à la fois du discrédit de Sarkozy et des attaques ignominieuses et infondées proférées abondamment contre Juppé.

Au second tour on choisit

Au second tour, cette diffamation éclaircie, ce sera le choix entre les deux programmes proposés par Fillon et Juppé qui devrait être l’objet du choix.  Et ces deux programmes sont très différents.

Au second tour on choisit, en clarté, toutes rumeurs ramenées a leur juste réalité diffamatoire.

Espérons que pour l’honneur et pour la justice, le second tour rétablira la vérité face à la diffamation organisée, et que Fillon et Juppé seront jugés sur leur seul programme.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s