2017 : On change les ‘Cibles’ de Tir ! Mais l’objectif reste intact, L’Elysée

cibleEt bien voila c’est fait ! Le Président qui ne devrait pas dire ça , l’a dit, certes d’une petite voix ‘blanche’ mais il l’à dit «Aussi, j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle».

La suite importe peu, puisque pour la première fois de son quinquennat ou il est descendu a des niveaux records d’impopularité, ce sont aujourd’hui 82% de Français qui l’approuvent dans un sondage instantané réalisé le soir même.  Partir avec une telle approbation est un acte politique remarquable. il craignait que cela soit considéré comme un aveu d’échec, certains  flattent son courage sacrificiel, et a droite Fillon, dans un mixte d’adjectifs loue sa lucidité de l’échec «admis avec lucidité son échec».

Aujourd’hui la cible est devenue instantanément Manuel VALLS,  lequel va sans doute rapidement démissionner de Matignon pour mener sa primaire de la gauche face aux deux cavaliers Montebourg et Hamon et a quelques autres figurants.

A 5 mois de l’échéance finale du 7 Mai 2017 celui qui a résumé le mieux la situation actuelle, mais qui sera certainement encore amenée a changer, c’est le frontiste Florian Philippot qui déclare sur twiiter : « Deux présidents de la République (Sarkozy et Hollande) hors course en 2 semaines. A quoi cela servirait-il de faire courir leurs doublures,(Fillon et Valls) leurs seconds ? » . Cette cruelle vérité va certainement être exploitée par l’ensemble des autres candidats, et leur longue liste n’est pas finie.

Actuellement nous avons Fillon qui est qualifié.  Marine Le Pen qui est en piste.  Manuel Valls qui va probablement forcer le destin du PS. Mais n’oublions pas ceux qui ont déjà fait acte de candidature, hors primaires. Le commandant suprême des rebelles de tous poils, Jean Luc Mélenchon le Che de la gauche populiste.  Emmanuel Macron celui qui a franchi la fragile barrière entre la ‘gauche’ et la ‘droite’. Et le prince du Béarn et du centrisme réunis, François Bayrou qui pourrait tenter une 4eme Présidentielle.   Vous aurez noté que nous ne parlons pas de Philippe Poutou, de Yannick Jadot, ou de Jacques Cheminade, c’est le manque de place rédactionnel qui nous contraint à cette ‘censure’ qui peut apparaître comme un ‘oubli’ fâcheux pour la démocratie démocratique et républicaine.

Nous aurons dés les Fêtes de fin d’année, et la trêve des confiseurs passée, un festival Présidentiel de très haut niveau de surprises.  Un casting auquel personne n’aurait cru il y a seulement 6 mois.  Nous serons soumis a une avalanche de sondages, dont on connaît tous les jours un peu mieux la fiabilité absolue.  Une intensité politique que la France, amorphe devant la crise économique, ne peut imaginer.   Bref du sport politique, avec des rebondissements et des erreurs d’arbitrage. Un vrai match, ou tous les coups sont permis.  N’ayez crainte pour eux, les candidats, même nouveaux à ce concours, ne sont pas des perdreaux de l’année, ce sont de vrais professionnels de la politique, et ils savent se défendre.  Quand ils ne gagnent pas, c’est toujours l’électeur qui perd.

Ouvrons les Paris, mais ne misons que très modestement tant l’épreuve s’avère ouverte et surprenante.

Qui gagnera le couplé du 23 Avril ?  et qui remportera le face a face du 7 Mai 2017 ?

Une chose est sure, le gagnant du 7 Mai aura plus de 50% mais des votants seulement. Pas forcément des Français ! 

C’est bien cela le problème !

cible

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s