L’inspecteur du Travail est Licencié … Filoche leur fout la Pétoche !

filoche-petocheIl était le ‘candidat’ à la candidature le plus hors normes.  Pensez donc une ‘grande gueule’ qui tape tout autant sur ses faux amis que sur ses vrais adversaires.  Ses faux amis ce sont les socialistes, parti dont il est membre, ses adversaires le Medef et les patrons, ce qu’il n’a jamais été.  Filoche est né en 1945 à Rouen d’un père cheminot et d’une mère aide soignante. Lui il obtiendra en 1968 l’année ou les diplômes étaient donnés, une maîtrise de philosophie à Rouen en 1968, et ce néo philosophe pratiquera divers emplois ou il sut faire briller ses capacités philosophales, tels que : moniteur, facteur, conducteur de train, manutentionnaire, chauffeur-livreur, maître-auxiliaire, enseignant de philosophie, et même journaliste ou il fut un des dirigeants du quotidien Rouge de 1975 a 1979, avant de devenir ouvrier du livre, puis enfin  contrôleur du travail à la formation professionnelle à partir de 1982. Promu Inspecteur en 1985, il exercera son talent d’inspecteur du travail philosophe d’extrême gauche tout d’abord en milieu agricole en Champagne Ardennes, avant d’être nommé à Paris en 1989, jusqu’à sa retraite en 2014.  Belle carrière philosophale pour cet érudit du travail (des autres), qui sera nommé comme personnalité qualifiée, en 1999 au Conseil économique et Social, (le truc qui ne sert a rien) par Lionel Jospin.

Ce Filoche est un « fort en gueule » issu des partis d’extrême gauche ou il milite consécutivement de 1963 jusqu’à son adhésion au PS en 1994.  Jeunesse Communiste Révolutionnaire, Ligue Communiste, puis ligue Communiste Révolutionnaire, le verront siéger 25 ans durant aux comités de ces mouvements. En 1994 ce philosophe du travail rejoint les rangs du Parti Socialiste, et il intègre immédiatement son conseil national. Il siège dans ce que l’on appelle l’aile gauche du PS. Ce qui lui permet de collaborer également a la rédaction de l’hebdomadaire communiste l’ Humanité Dimanche ou il distille sa compétence sur le travail (des autres). Après l’arrivée de Hollande à l’ Elysée, il émet des doutes sur la politique sociale du gouvernements Ayrault puis sur celui de Valls. Il se questionne s’il s’agit vraiment d’une politique d’un vrai gouvernement de gauche. Il s’oppose aux lois sur les retraites, les lois Macron , Rebsamen., et El Khomri, Il défend le contrôle des licenciements, la semaine de 32 h, la hausse du SMIC, la retraite à 60 ans.

En juin 2016, dans l’émission radio sur France Inter du journaliste gauchisant Daniel Mermet : « La Bas si j’y suis« ,  il se déclare candidat à la primaire de gauche pour l’élection Présidentielle de 2017.   Patatras depuis ce funeste samedi 17 décembre et voila le resultat :  « Il n’y est pas« , puisque sa candidature a été retoquée par ‘haute Autorité’ faute de parrainages suffisants.

Même si on considère que sa ‘mission’ de défense des ‘petites gens’ est sincère, la façon dont il en a fait un fond de commerce politique ne peut qu’effrayer la direction du Parti Socialiste. Les outrances de Filoche restent célèbres, par exemple celle ou il s’est félicité de la mort accidentelle du patron de Total. Voila pourquoi, afin de ne pas effrayer ce qui reste de l’électorat socialiste modéré, par les outrances Trotskystes qu’aurait pu y proférer celui qui s’identifie au travailliste Jérémy Corbin du Parti Socialiste Français, la direction a décidé de le recaler pour cette primaire.

On voit bien malgré tout cela que ce parti est constitué de tendances totalement  irréconciliables. Ce n’est pas cette primaire, même écrêtée de quelques trublions extrêmes, qui nous fera mentir a ce sujet

IRRECONCILIABLES on vous dit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s