In Mémoriam au dernier Ecologiste …. ‘Sincère’….

peltIl y a tout juste un an, le 23 décembre 2015 Jean Marie PELT quittait ce monde qu’il a tant aimé et respecté.

Jean Marie PELT obtient en 1958 le diplôme de docteur en pharmacie, il complète sa formation à la faculté des Sciences, puis dès 1962 il commence une carrière de professeur de botanique, de biologie végétale, de matière médicale et de cryptogamie à la Faculté de Pharmacie de Nancy. A partir de 1972 c’est à la Faculté des Sciences de Metz qu’il enseigne la botanique et la physiologie végétale.  Il assume de nombreuses missions à l’étranger sans pour autant oublier sa bonne ville de Metz dont il devient de 1971 à 1983 élu municipal sur la liste de Jean Marie Rausch dont il est le maire-adjoint, jouant un rôle déterminant dans la sauvegarde du centre historique de la ville..

Toujours en 1971 ce précurseur des mouvements écologistes fonde à Metz, l’ Institut européen d’écologie, organisme qu’il préside jusqu’à sa mort.

Il est connu du grand public non pas seulement par son engagement militant écologiste sincère, mais surtout grâce à ses nombreuses émissions et documentaires pour la télévision, comme L’Aventure des plantes, et ses interventions à la radio, sur l’histoire des plantes, l’évolution, l’écologie, .. L’écriture de ses multiples ouvrages, ou encore ses nombreuses conférences de par le pays, lui donnent la notoriété d’un ‘PUR’ écologiste.

En 1999, il fonde, avec Corinne Lepage, le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique. A ce titre il s’oppose aux organismes génétiquement modifiés, et en retirera quelques solides inimitiés.

Jean Marie PELT a des talents de pédagogues et de conteur, il est très sollicité par les médias dans des émission ou des articles concernant  les problèmes de sécurité alimentaire ou encore sur l’impact des pesticides sur l’environnement et la santé.  Il présida la Fondation européenne de recherche sur l’éducation et l’écologie de la personne et de ses applications sociales.

Dans son livre Dieu de l’Univers, paru en 1995, Jean Marie PELT ose poser la question de la fuite en avant générée par le progrès technique permanent … Il demandait aux scientifiques de « s’arrêter ne serait-ce qu’un instant, descendre du train emballé du progrès et de regarder alentour, de prêter l’oreille aux plaintes d’une nature épuisée, d’hommes et de femmes harassés, désorientés par cette fuite en avant éperdue qu’ils leur imposent et qui les annihile peu à peu ».
Jean Marie PELT n’était pas Ecologiste pour faire de le ‘Politique’ il était écologiste Pédagogue et Grand Vulgarisateur de la cause écolo.  Auteur de séries documentaires télévisées, chroniqueur régulier d’émission radio sur RTL ou sur France Inter.  Il a surtout été un auteur prolifique sur les relations naturelles entre la nature et l’homme, avec plus de 70 ouvrages à son actif.

Ce PUR Ecologiste nous a quitté il y a juste un an le 23 décembre 2015, à Metz, dans sa 82eme année….  49 jours plus tard soit le 11 Février 2016 l’ écologiste Jean Vincent Placé était nommé Secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’état et de la simplification. Jean Marie PELT n’a pu voir ce spectacle, mais ça l’aurait certainement tué…..

Un poète prétend que depuis sa mort les roses de son jardin pleurent.  Les « écologistes » ou ce qu’il en reste, cherchent derrière qui ils vont se ranger aux futures Présidentielles.  A chacun ses combats.

pelt-general

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s