Les Partis « On s’en fout ! »

rien-a-foutre Les électeurs se rebiffent !

Il semblerait que les Partis politiques qui représentent de moins en moins de militants, pour beaucoup de ceux qui restent encore sont totalement dépités,   et de moins en moins d’électeurs lesquels sont passablement dégoûtés,   n’aient pas compris les signaux et messages que le corps électoral leur fait passer régulièrement.

Pour être clairs résumons ce message en quelques mots « J’en ai rien à foutre »

Petit exemple, les primaires, les verts d’EELV organisent une primaire exclusivement réservée aux militants, résultat peu d’adhérents et très peu de votants, les dirigeants sévèrement punis, Cécile Duflot éliminée.

La Droite et le Centre organisent eux une primaire ouverte à tous, 4 millions et demi de votants, et la aussi les dirigeants sévèrement punis. Sarkozy étant même totalement humilié, n’a pu être présent au second tour.

La gauche de la ‘Belle Alliance’ va elle aussi faire sa ‘belle primaire’ et nous verrons bien si ce phénomène d’ irrespect des électeurs envers les ‘caciques’ et les élus de leurs partis est également valable dans cette nébuleuse que certains s’obstinent encore à latéraliser en appelant cela  la ‘Gauche’.

Le phénomène nouveau c’est le nombre d’inscription sur les listes électorales. Les mairies (toutes) constatent un afflux jusqu’ici inconnu d’électeurs venant se faire inscrire. Cette démarche n’est certainement pas anodine à l’aube de 2017 qui sera une année électorale majeure avec LA reine des élections,  la Présidentielle,  puis l’annexe mineure, les législatives.

Jamais depuis l’instauration de l’élection Présidentielle au suffrage direct, on n’avait senti un tel engouement.  Les Français semblent avoir compris, qu’en dehors des casaques politiques que portent les candidats, et a laquelle ils semblent porter de moins en moins d’importance, ils recherchent un  ‘Monarque Républicain’  un Père, un guide, un Grand Chef, un Protecteur, un Visionnaire, peu leur importe qu’il soit de ‘droite’ ou de ‘gauche’ d’en haut d’en bas ou du centre, ils s’en foutent. Leur choix est totalement personnel, car ils ne croient absolument plus aux partis. Ils ont mené la danse Républicaine depuis 40 ans pour le résultat final que l’on constate aujourd’hui.

La France comptait plus de trois millions de ‘Non Inscrits’ et environ 6 Millions de ‘Mal Inscrits’ (après déménagement). Cette fin d’année 2016 à du sérieusement faire baisser ces deux chiffres, et c’est un signal fort de l’Intérêt électoral, populaire et civique pour cette Présidentielle de 2017 qui n’en est pas a sa dernière surprise après l’élimination du revenant Sarkozy, et l’abandon de l’actuel Hollande.  Les Partis ne dictent plus leurs choix aux électeurs Français, cette Présidentielle le démontrera, et mieux encore, quel que soit l’élu Président, les législatives qui suivront démontreront le désintérêt total que portent les électeurs aux candidats désignés par les partis, lors de tripatouillages d’arrière cuisine entre élus qui se croient encore influents. L’étiquette d’un parti n’est pas une garantie de qualité aux yeux des électeurs.

De plus les Français qui ont compris l’importance de la Présidentielle, même si le Président dans le contexte de mondialisation à de moins en moins de pouvoir, ont également compris le jeu néfaste des partis politiques actuels. Le pitoyable spectacle politique qu’ils donnent à l’assemblée nationale, et au Sénat, n’est pas fait pour les faire changer d’opinion sur ces deux assemblées.  Majoritairement ils souhaitent la diminution d’effectif de l’assemblée de 577 députés a moins de 400, et la suppression du sénat.  C’est dire l’intérêt qu’ils portent à ces deux ruches d’élus. Ceux qui se déplaceront aux urnes feront leur choix sur la Compétence, l’ honnêteté, l’efficacité des candidats, leur appartenance a tel ou tel parti, est tellement artificielle qu’elle est très subsidiaire dans leur choix.

Si la Présidentielle nous réserve une surprise au résultat, on peut d’ores et déjà être assurés qu’elle sera un succès de participation, les 80,34% de participation de 2012 seront sans doute battus.  Les législatives qui suivent qui déjà en 2012 n’intéressaient au deuxième tour que 55,41% d’électeurs, risquent d’être encore plus pénalisées cette fois. Les ‘plateaux’ de candidats que préparent les partis, risquent de colossalement désintéresser les électeurs. Et la aussi beaucoup de surprises sont attendues.

Alors Parti or Not Parti le Président sera choisi pour sa personne et non son Parti. Et les députés seront choisis pour leurs compétences, leur honnêteté, leur compétence, et non sur la casaque que leur attribueront des partis  et de leurs ‘dirigeants’ durablement disqualifiés aux yeux des électeurs.

rien-a-foutre

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s