Perpignan : Le ‘Carré d’OR’ ……….. La justice Espagnole enquête ……..

carre-dorUne enquête de la justice Espagnole portant sur des actes de corruption et de détournement d’argent imputés à Jordi Ferrusola Pujol, fils de l’ancien Président de la généralité de Catalogne Jordi Pujol, laisse entrevoir des conséquences Perpignanaises de ces actes délictueux. Il est question dans l’enquête menée par la justice Espagnole de la réalisation d’un prêt de 900.000€uros consenti par Jordi Ferrusola Pujol au travers de sa société IMISA (Iniciatives, Marketing i Inversions SA) à la sarl Parc Saint Julien, gérée par un promoteur Perpignanais porteur du projet assez abracadabrantesque du centre commercial le ‘Carré d’Or’.  Ce prêt au taux de 7,7% était consenti en 2006 pour 4 ans, remboursable en un seul paiement, et avait pour garantie 5 biens immobiliers et une parcelle de vigne de deux hectares.

justicia-esp

La sarl Parc Saint Julien planifiait la réalisation du centre commercial ‘ le Carré d’Or’.   Cette nouvelle société d’exploitation se verra consentir par Jordi Ferrusola Pujol, agissant au nom de IMISA, l’attribution des 900.000 €uros du prêt précédemment consenti a la Sarl Parc Saint Julien.

Les enquêteurs espagnols ont trouvé des documents personnels de Jordi Ferrusola Pujol, concernant cette ‘opération’, valorisant la Ste d’exploitation Carré d’Or pour  38 Millions d’€uros donnant comme résultat net 14,75 Millions d’Euros une fois décomptés les coûts de réalisation.

Le permis de construire du ‘Carré d’Or’ a été accepté le 16 octobre 2007.  En mai 2008 le groupe international CODIC rachète le terrain et les droits qui lui sont alloués.  Ces terrains achetés 750.000 €uros en 2006 seraient valorisés quelques mois plus tard pour 4 Millions d’€uros. Une très belle opération en quelque sorte sans doute obtenue grâce à la nouvelle classification cadastrale du terrain.

parc-st-julien

Les enquêteurs Espagnols soupçonnent Jordi Ferrusola Pujol d’avoir œuvré avec le milieu immobilier commercial Perpignanais pour réaliser une fuite organisée de capitaux d’origine douteuse qu’il détenait en Espagne. En avril 2014 Jordi Ferrusola Pujol octroyait un autre prêt de 500.000 €uros, à un taux de 10% au promoteur, cette fois par  l’intermédiaire de sa Ste Active translation.  Le remboursement intégral de ce prêt devant se faire en avril 2016, il apparaît aux enquêteurs que le remboursement de ce prêt n’aurait toujours pas été enregistré.

carre-dorLes enquêteurs de la justice Espagnole reconnaissent que les faits produits sur le territoire Français échappent à leur compétence, mais ils analysent les opérations financières antérieures pour définir l’origine de l’argent ayant servi a ces prêts.

Les enquêteurs Espagnols classent les investigations qu’ils opèrent à l’encontre de Jordi Ferrusola Pujol au chapitre de possible « Corruption et blanchiment« .

Le CARRE D’ OR a Château Roussillon est fait avec de l’argent venu d’Espagne.

C’est nettement  mieux que les pauvres petits Châteaux en Espagne ……….

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s