Benoit Hamon c’est Henri Salvador. On en est universellement revenu !..

Voila !  il a eu lieu le 1er des 4 débats de ce qui reste d’ambition au PS et a ses alliés écolos et radicaux (de gauche) pour re-révolutionner la France.

salvadorQue faut il retenir de ce Gloubi-Boulga de propositions aussi abracadabrantes qu’utopiques, qui résonnent toutes d’un creux assourdissant. Et qui pour certaines ont fait le succès musical de BOB DYLAN et de  Henri SALVADOR

Le ‘Roi‘ de la soirée aura été incontestablement Benoît Hamon.  Lui il parle du Revenu Universel , c’est son truc à lui .  Cela diffère avec le revenu du travail, dans le fait qu’il est ‘donné‘ à tous, de la naissance a la mort, sans contrepartie,  afin qu’il puisse faire le choix de vie qu’il souhaite.

Cette très vieille idée, est issue d’un livre écrit en latin en 1516 par Thomas More au titre  De optimo rei publicae statu, deque nova insula UTOPIA . 

Dans ce livre Thomas MORE décrit le fonctionnement d’un peuple imaginaire, vivant dans une ile, UTOPIA.   Le sens du mot utopie (qui ne tient pas compte des réalités, chimérique, irréalisable) provient de ce livre de Thomas More.  Après Thomas More, c’est Thomas PAINE (1737 / 1809) qui prendra a son compte cette idée.

Mais qui est Thomas PAINE ?

Thomas PAINE à la particularité d’être tout à la fois Anglais de naissance, Américain, et Français de révolution.  Né le 29/01/1737 en Grande Bretagne, il est un intellectuel, pamphlétaire révolutionnairbritannique.  En 1774 il rencontre à Londres Benjamin Franklin qui le convainc de partir pour les colonies anglaises d’Amérique.  Il prend parti pour les insurgents américains, et écrit un  pamphlet Common Sense  (sens commun) véritable plaidoyer en faveur de la rupture avec la Grande-Bretagne, préconisant l’établissement d’une République Américaine qui aurait fortement inspiré George Washington.  Revenu en grande Bretagne en 1787, il y écrit en 1791 un livre Rights of Man (Droits de l’Homme) qui aura un énorme écho lors de la révolution Française et le contraindra de s’exiler en France .  En 1792 , présent dans la France révolutionnaire, il sera élu député du Pas de Calais à l’assemblée nationale.  Robespierre qui le considéra comme allié des Girondins le fera emprisonner fin 1793.  Il sera libéré après la ‘terreur’ et il écrit en 1795 le livre Agrarian Justice, dans lequel il ébauche le concept de revenu universel de base.   En 1802, après avoir qualifié le premier Consul Napoléon de « charlatan le plus parfait qui eût jamais existé » Thomas Paine quitte la France pour les Etats Unis ou il mourut pauvre et isolé en 1809 au 59 Grove Street Greenwich village (New York).

Qu’était le ‘revenu universel’ version Thomas Paine ?

Thomas Paine disait : C’est la pratique de ce qui a injustement obtenu le nom de civilisation (et cette pratique ne mérite pas d’être appelée charité ou politique) de ne s’occuper des personnes qui deviennent pauvres et misérables que quand elles le sont devenues. Ne serait il pas, même d’un point de vue économique, bien meilleur d’adopter des moyens pour empêcher qu’ils deviennent pauvres ? La meilleure façon de le faire est de faire de chaque personne parvenue à l’âge de vingt et un ans l’héritier de quelque chose avec lequel démarrer dans la vie.

Thomas Paine ne prévoyait nullement d’octroyer une rente mensuelle permanent a vie pour tout citoyen. Son idée était de doter toute personne arrivée a ses 21 ans d’un capital (agraire ou autre) lui permettant par son travail de se procurer des revenus.  Fournir un lopin de terre et une vache permettait alors a un citoyen de satisfaire ses besoins par le fruit de son propre travail.

Benoît Hamon c’est Thomas Paine version Henri Salvador

Benoît Hamon qui a lu a sa façon Thomas Paine, est retombé dans le récit d’origine de Thomas More avec UTOPIA;   Donner à tous pareil, sans rien exiger en contrepartie. Tous pareil, tous égaux.  Et il justifie cela au prétexte que le travail viendra bientôt à manquer.

Thomas Paine est mort ruiné et seul . Seulement 6 personnes dont deux noirs affranchis, suivaient le cortège funèbre.  Thomas Paine est tombé dans l’oubli, et seul Benoît Hamon, mais a sa façon essaie de le remettre dans l’actualité. Avant lui un chanteur BOB DYLAN  récemment Nobélisé avait écrit (et chanté) en 1967 une chanson « As I Went Out One Morning » qui fait référence à Thomas Paine.  Tom Paine

Et si les socialistes revenaient sur terre, Si Benoit Hamon arrêtait de parler de ce qu’il ne connaît pas, « Le Travail’  pour l’avoir peu ou pas pratiqué. .  Si la primaire devenait  carrément une émission humoristique plutôt qu’un laboratoire d’Utopie.   Si les théoriciens idéologues de gauche et les praticiens malhabiles de droite, laissaient la place aux réalistes et aux pragmatiques. La France ne s’en porterait elle pas mieux ?   Est il besoin de sortir une chanson écrite par Henri Salvador à la gloire de Benoit Hamon ?

Vite donnez du BOULOT le revenu universel c’est pas pour demain . Mais c’est comme pour le Père Noël certains ont besoin d’y croire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s