Santé: L’épidémie qu’on nous cache Lyme, le droit de savoir et de guerir

lymeC’est par une pétition signée par plus de 100 médecins et portée par le Professeur Christian Perronne chef du service infectiologie de l’hôpital de Garches au ministère de la santé, que la maladie de Lyme, bizarrement méconnue en France, a obtenu un écho national par un article édifiant dans le magazine Le Nouvel Observateur.

Cette maladie transmise par les tiques produit des dermatoses, arthrites et jusqu’à des atteintes neurologiques dont les effets peuvent être confondus et diagnostiqués a tort comme Alzheimer, une sclérose en plaques ou une spondylartrite.

En France cette maladie a le triste privilège d’être méconnue et sous diagnostiquée.   Le gouvernement semble, un peu tard, mesurer l’ampleur du problème sanitaire, et avait promis un plan d’action national pour septembre 2016. (Une promesse parmi d’autres)

L’appel des 100 médecins menés par le Professeur Perronne demande en urgence l’amélioration des test de diagnostic Français, actuellement non fiables notamment pour le dépistage des maladies de Lyme dans leur forme articulaire. Ils demandent également la prise en compte des récentes données scientifiques qui permettraient d’aboutir à un consensus thérapeutique adapté.  Mais aussi la prise en compte de la détresse des patients en errance diagnostic pendant plusieurs mois ou années. Dont certains dépensent des fortunes pour se faire soigner à l’étranger notamment en Allemagne.  Certains cas aboutissent au suicide. Ces patients devraient avoir accès au statut de l’affection longue durée (ALD) et au remboursement à 100% de leurs traitements.

Une association regroupe les malades atteints par la maladie de LYME son site : https://www.ledroitdeguerir.com/

Cette association qui soutient les malades des maladies vectorielles à tiques, informe et alerte sur les multiples conséquences et causes de cette maladie, dont la transfusion sanguine peut engendrer également la contamination.

Un membre de cette association résidant en Roussillon à fait part au Bourricot d’une discussion qu’elle a eu avec un médecin du centre hospitalier de Perpignan, lequel déclarait : « je vais vous dire comme je dis à tous ceux qui viennent me voir pour la maladie de Lyme,  vous allez en Allemagne, faire vos tests et vous faire soigner là-bas » .

L’association Le Droit de Guérir met en œuvre cette prochaine semaine une pétition nationale de sensibilisation.

Voici ci dessous le communiqué qu’elle nous à transmis.

lymeLe 5 janvier est paru aux éditions Odile Jacob le livre La vérité sur la maladie de Lyme,  écrit par le Professeur Christian Perronne

livre-perronne

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s