Etat, Région, à la SNCF, ça déraille. Et le contribuable paie la gabegie

LEAD Technologies Inc. V1.01

LEAD Technologies Inc. V1.01

Si il est une entreprise nationale qui véhicule l’image de gabegie et d’ irrationalité, la SNCF est celle la.   Non seulement elle a un Président Directeur Général, histoire de faire croire qu’elle est indépendante, mais en réalité c’est le secrétaire d’état aux transports qui dirige directement  l’entreprise, en se passant au besoin de l’accord du PDG de la sncf,   qui est d’ailleurs nommé par le gouvernement.

Ne vous étonnez donc pas que la SNCF déraille, parfois au propre et très souvent au figuré.  Pour ce qui concerne les finances c’est même plus qu’un déraillement c’est une totale catastrophe.  De plus elle est minée par un syndicalisme politique revendicatif d’un autre âge, qui ne croit qu’au conflit.   La meilleure chose que pourrait faire un gouvernement envers les contribuables serait de donner entièrement la SNCF à ses salariés, a charge pour eux de se payer avec les recettes.  Il est quasiment certain que ce serait mission impossible pour ces braves cheminots.

Le TOP de l’info ferroviaire du moment c’est la conférence de Presse tenue ce 12 janvier par le secrétaire d’état des transports et du ‘Rail’, Alain Vidalies qui a fait le bilan de la réforme concernant les trains Intercités, les Trains Express Régionaux (TER) et des trains d’équilibre du territoire (TET) engagée depuis fin 2014. 

Tout d’abord les sigles. Il y en a à profusion .  TET (Trains d’équilibre des Territoires), qu’on peut également appeler TER  (Trains Express Régionaux) tous ces sigles ont un seul but vous faire croire que la région utilise la sncf pour équilibrer et unifier la région.   Faisons semblant d’y croire et examinons ce phénomène dans notre nouvelle région l’Occitanie qui s’occupe elle aussi d’organisation du transport ferroviaire.

Deux seules lignes des trains de nuit ont été conservées nationalement, dont une sur la région Occitanie. Pensez vous qu’il s’agit de la ligne Paris Port Bou ?   Et bien Non !  C’est la ligne Paris-Rodez /  Latour de Carol, au motif qu’il n’y a pas d’offres alternatives jugées de bon niveau.    Il est vrai que sur Paris / Port Bou il existe une offre alternative (de jour) avec les TGV qui non seulement portent un label trompeur de TGV de Perpignan à Nîmes,  puisque roulant sur ce tronçon à la même vitesse qu’un tortillard.   Quel a été la réaction de la région a l’annulation de cette ligne par la SNCF,  avez vous entendu un discours, une déclaration à la fois intelligente, volontariste, et lucide de la part d’un ou d’une élue de la région.  Rien le silence !    Les deux autres régions voisines ont elles réagi, et ont obtenu des aménagements. Pour la région Nouvelle Aquitaine, que la ligne Paris-Tarbes-Hendaye soit maintenue jusqu’à la mise en service de la ligne nouvelle TGV Sud Europe Atlantique,  Pour la la Région PACA,  que la ligne Paris-Nice dont l’interruption était prévue au 1er octobre 2016, qu’elle  soit finalement maintenue jusqu’à la fin de la prochaine saison estivale 2017 ..  L’Occitanie n’a rien obtenu, puisqu’elle n’a rien demandé.

La ligne transversale et de jour Bordeaux-Toulouse-Montpellier-Marseille, va rester entièrement sous l’autorité de l’Etat qui à promis d’assurer un service de « haute performance » par la qualité du confort, et la fiabilité des horaires.  Cette transversale de « Haute Performance » dessert les quatre métropoles régionales su sud.  La SNCF démontre ainsi son souci de concentrer exclusivement son effort de qualité sur les liaisons inter métropoles,. La ligne Bordeaux-Toulouse-Montpellier-Marseille va être dotée de rames TGV Alstom toutes neuves, achetées dernièrement au prix fort par la sncf , en compensation du maintien du site de fabrication d’Alstom à Belfort,  elles rouleront sur cette ligne à vitesse réduite, mais assureront la qualité TGV.  Entre métropoles le confort c’est la moindre des choses.

Peu importe ensuite à la sncf la gestion des TER Trains Express Régionaux, destinés eux aux bouseux de la cambrouse régionale. L’organisation des TER est sous la responsabilité et le financement des régions.. Pour ces autres lignes, qui sont reprises par les régions, l’Etat s’est engagé à financer le renouvellement complet du matériel, à travers des contributions financières.  Mais qui peut faire confiance à l’Etat en ce moment ?   Alors,  ami contribuable, prépare toi !

Allez courage, à Perpignan nous aurons sans doute le Train Jaune entièrement repeint par la région, et peut être un jour, à l’horizon 2030 / 35  la ligne TGV avec Nîmes.    Elle n’est pas belle la SNCF dans notre région Occitanie ?.

Roule ,Roule, Roule Train du bonheur !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s