Emplois ‘familiaux’ Parlementaires.

collabo-familialPénélope la vraie celle qui était l’épouse d’Ulysse est connue pour avoir tissé une tapisserie qui ne fut jamais achevée, car elle défaisait la nuit ce qu’elle avait fait le jour.  On en tire encore aujourd’hui l’aphorisme « faire et défaire c’est toujours travailler » . Mais aujourd’hui  l’hebdomadaire ‘satirique’ Le Canard Enchaîné vient de révéler l’étrange ‘travail’ de l’autre Pénélope, l’épouse de l’ex premier ministre, et actuel candidat aux Présidentielles François Fillon.

Pénélope Fillon, n’est pas que la mère de leurs cinq enfants, et la conseillère municipale de Solesmes (Sarthe), elle est aussi comme nous l’apprend le Canard Enchaîné l’attaché parlementaire de son époux mais aussi ‘conseillère littéraire de la ‘Revue des deux mondes’ qui appartient au milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière un ami de François.

Certes l’embauche d’une épouse, d’une fille, d’un fils, ou d’un autre membre de la famille est chose courante dans la politique Française. Ce sont ce qu’on appelle ironiquement des emplois familiaux qui permettent à ces élus députés ou sénateurs de rétribuer un proche. La loi dote les parlementaires d’une ‘enveloppe’ de 9 561 € par mois destinés à payer jusqu’à cinq collaborateurs de leur choix, étant entendu que le salaire mensuel d’un conjoint ne doit pas dépasser la moitié de l’enveloppe. Cette pratique est légale à condition bien sur que les embauchés ‘familiaux’ fassent effectivement le job.   Dans les Pyrénées Orientales un député et un sénateur utilisent ainsi leur enveloppe dans le cadre déclaratif légal autorisé.

Avec Pénélope FILLON la situation est toutefois bien différente puisque la déclaration signée de la main de François Fillon, auprès de la HATVP (Haute Autorité de Transparence de la Vie Publique), bien que mentionnant l’emploi de Pénélope comme ‘conseillère littéraire’ à la revue des Deux Mondes, ne mentionne nullement sa qualité d’attaché collaborateur parlementaire, pour laquelle elle était pourtant rétribuée.   Ci dessous la copie des paragraphes correspondant de la déclaration.

fillon

Depuis 2012, un progrès de clarté a été fait en ce sens puisqu’en 2012 on dénombrait pas moins de 79 contrats ‘familiaux’ sur un total de 2000 collaborateurs de parlementaires.    En 2014, avec la déclaration obligatoire à la HATVP, cette coutume d’emplois familiaux a sensiblement évolué puisqu’il n’y en aurait à présent  52 épouses , 32 filles et 28 fils de députés ou sénateurs, qui seraient rémunérés au titre de ‘collaborateurs’     A titre d’exemples (parmi tant d’autres) deux récents candidats aux primaire un a droite Bruno Le Maire, et l’autre a gauche, François de Rugy ont tous deux embauché leurs épouses..

Les citoyens, électeurs, peuvent consulter le site de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique avec le lien suivant : http://www.hatvp.fr/

Ne vous en privez pas, c’est fait pour cela.  S’informer, c’est éclairer son opinion et par delà valoriser son vote.

Le Parlement européen, que l’on critique beaucoup en France, à depuis 2009, interdit aux députés d’employer des membres de leur famille.   Louis Aliot avait été épinglé sur ce point, car il était alors (avant d’y être élu comme député) déclaré et rémunéré comme attaché parlementaire de Marine Le Pen.   Elle s’en était aussitôt justifiée, au prétexte que Louis Aliot n’est ni un conjoint, ni un partenaire stable non matrimonial. C’est du moins ce qu’elle a affirmé alors…   Mais si elle dit elle même que Louis Aliot n’est pas un partenaire stable! Les Bourricots lui laissent l’entière responsabilité de son jugement.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s