Frijide, continue à aimer Fillon ! … Son ‘cri’ pathétique

Sacré Frigide Barjot, l’historique ex porte parole du mouvement La Manif pour Tous a poussé un véritable cri d’amour « Fillon tiens bon ».

frijideCe spectacle devient pathétique. Donné par une partie de la droite qui s’est vu trop tôt gagner le pompon Elyséen, boostée par les ‘Primaires’ et la victoire éclair d’un Fillon propulsé indiscutable gagnant,  soutenu par un conglomérat ubuesque d’électeurs qui pour certains voulaient éliminer Sarkozy, pour d’autres revêtir l’image indiscutable de probité de rigueur et d’honnêteté qui mettrait définitivement le parti les Républicains à l’abri des vieilles mœurs du style Bygmalion, financement Khadafi et bien d’autres qui ruinaient son image.  Bien orchestrée sa campagne a réussi avec l’aide de mouvements très actifs dont celui ou milite l’inusable Frijide Barjot à créer la dynamique Fillon qui a emporté tout, et même Juppé, sur son passage.

La Pauvre Frijide souffre beaucoup ces temps ci de la déconvenue de son candidat. Elle qui est essentiellement connue pour avoir avec le mouvement Jalons de Basile de Koch (son compagnon) et son frère Karl Zéro, animé les nuits mondaines Parisiennes en créant des événements ‘branché’ de connotation réac. En 2004 elle s’est dit ‘victime’ d’une révélation religieuse et devient très fervente Catholique en lors d’un pèlerinage ‘miraculeux’ à Lourdes.   Elle n’ hésite pas par la suite à se proclamer « attachée de presse de Jésus » sur le plateau de l’émission de Ruquier ‘On a tout essayé’ qu’elle fréquente régulièrement.  Son engagement Catholique trouve son apogée médiatique entre novembre 2012 et mars 2013 lors des manifestations d’opposition au projet de loi de mariage pour tous, et à l’adoption pour les couples de même sexe, qui recueillent un million de manifestants d’après les organisateurs, et 300.000 d’après la Police.  Elle est sur le plan médiatique la principale porte-paroles officielle du mouvement, La Manif pour Tous.  Ce même mouvement à joué un rôle déterminant lors des primaires de la droite et du centre, apportant massivement ses voix à Fillon, et en étant de très ‘actif’ militants électoraux en sa faveur.

Aujourd’hui Frijide Barjot avec son appel « Fillon tiens bon » en forme de cri d’amour, est un des rares soutiens médiatique au pauvre leader de la probité en politique, qui s’est cassé le nez devant les révélations du Palmipède.  Son excentricité finit de nuire au candidat, qui se voulait moine ‘bénédictin‘ de l’abbaye de Sablé sur Sarthe, et qui n’ a nul besoin de ce genre de soutien pour finir de l’enfoncer. Les sympathisants actifs de La Manif pour Tous continuent de soutenir le pauvre candidat dont ils présument l’innocence, et qui est le seul qui porte et qui incarne totalement les changement sociétaux qu’ils souhaitent et revendiquent.

Et pendant ce temps, dans la Capitale des Gaules, à Lyon se croisent les trois prétendants les plus médiatiques et les fort probables deux finalistes.

Ce samedi Lyon a accueilli le lancement réel de la campagne Présidentielle, et on pourrait même anticiper en disant que c’est le deuxième tour qui commençait dans les murs de la capitale des Gaules.   Marine Le Pen y  réunissait ses troupes à l’occasion de ce qu’elle a pompeusement appelé les ‘Assises Présidentielles’. Ces assises étant sans doute destinées a mettre un arrêt aux voix discordantes qui s’exprimaient à l’intérieur du FN ces temps ci.  Marine veut commencer sa campagne, et ne voir qu’une seule tête das les rangs du mouvement frontiste. Chose faite par l’opération Assises Lyonnaise.

L’événement Lyonnais était sans contestation l’autre réunion massive et fort bien organisée dans le fief de Gérard Colomb un des principaux soutiens d’ Emmanuel Macron et de son mouvement En Marche. Ce meeting fort suivi, correspondait au lancement réel de la campagne et a son passage net a la deuxième place des sondages, juste derrière Marine, mais nettement devant Fançois.  Ce meeting géant Lyonnais lui a certainement permis de clouer le bec a ceux qui prétendaient que sa candidature tenait d’avantage d’ une bulle médiatique que d’ un mouvement de fond.

tractSeul dans la nuit Républicaine, le cri désespéré de Frijide Barjot à retenti sans écho « Fillon tiens bon ».

En parallèle l’opération distribution de 4 millions de tracts spécialement rédigés,  « Stop a la chasse à l’Homme »  et  « quand c’est trop, c’est trop » sur les marchés de France ce week end, n’a semble t’il intéressé que bien peu de monde.   La seule chose qui semble passionner les Français n’est plus le candidat lui même, mais tout simplement son sort.

Trop c’est sans doute trop

mais beaucoup plus surement

Trop Tard c’est certainement Trop Tard

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s