La Vérité si je mens .!. Saison 2

Aller au bout avec un pneu crevé !

fifi-2C’est ce que vient d’annoncer François Fillon a son propre parti, dont certains (nombreux) commençaient à explorer des plans de changement de roue possible.

Les Républicains n’ont pas de « Roue de Secours« . La primaire met au dessus de la structure du parti, un homme qui tient sa légitimité de la « Primaire’ et plus de ses pairs. Il fait donc ce qu’il veut et impose au parti ce qu’il décide lui même. Il devient grâce a la Primaire ‘Au dessus du Parti’.  Pauvres parlementaires Les Républicains, qui ont assisté ce lundi à une conférence de Presse qui leur annonce « Vous mourrez avec moi ».

Même dans cet exercice qu’il présentait comme une mise a nu du candidat, la main sur le cœur, François Fillon a encore trouvé moyen non seulement de ne pas répondre aux réelles questions posées par le Canard enchaîné et sur lesquelles la justice enquête, mais il a réussi a glisser quelques propos que certains n’hésitent pas à traiter de mensonges.

Au sujet de l’émission d’Elise LUCET sur Antenne 2 « Envoyé Spécial » qui a diffusé des extraits d’une interview que Pénélope avait accordé en 2007 au journal britannique Sunday Telegraph, « je n’ai jamais été son assistante ni quoi que ce soit de ce genre, je ne me suis pas occupé de communication non plus ».  Fillon à prétendu que suite à la diffusion de l’émission Envoyé Spécial, Kim Willsher la journaliste Britannique qui a transmis a Antenne 2 les extraits de l’interview filmée de Pénélope par le Daily Telegraph, aurait appelé directement Pénélope pour lui dire à quel point elle était choquée par l’utilisation qui a été faite des ‘morceaux’ de l’interview.

Hélas, pauvre François, immédiatement après la ‘conférence de Presse’ ou ses propos étaient tenus, interrogée par Elise Lucet la journaliste britannique à nié les propos que Fillon lui attribuait et se fendait de 2 tweets ravageurs.   Kim Willsher a précisé lundi à l’AFP avoir écrit à Pénélope Fillon dans un mail il y a quelques jours qu’elle était «désolée» des problèmes causés par cette interview, mais pas qu’elle était «choquée». Elle a souligné n’avoir jamais téléphoné à M. ou Mme Fillon et ne pas avoir leur numéro de téléphone.

Ses Tweets (ci dessous) sont très clairs : «Non M. #Fillon ! Les propos d’Envoyé Spécial n’ont pas été sortis de leur contexte. Le reportage ne m’a pas choqué. SVP. Cessez de m’attribuer ces propos faux»

tweet-willsher

Autre particularité de cette conférence ‘vérité  vraie’, qui ressemble surtout à une reprise en main de ses troupes du style « Silence dans les rangs, vous n’avez d’autre choix que de mourir avec moi », est le seul message que laissera cette ‘conférence’ de la dernière chance ‘gâchée’.    Il a également mis en cause le rôle et la compétence du Parquet National Financier.  Lequel s’est lui aussi fendu d’un communiqué lui aussi ravageur pour l’impression d’assurance que souhaitait diffuser le candidat Fillon.

« Les investigations confiées par le parquet national financier le 25 janvier 2017 à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits, mettant en cause notamment Monsieur et Madame Fillon sont diligentées conformément aux critères de compétence définis par l’article 705 du code de procédure pénale », précise le parquet dans un communiqué diffusé lundi soir.

« La poursuite du délit de détournement de fonds publics relevant d’une compétence partagée avec le parquet de Paris, l’ouverture de l’enquête préliminaire a été précédée d’un échange avec ce dernier comme le prévoit la circulaire du 31 janvier 2014. » ajoute l’institution.

« L’enquête se déroule dans le strict respect de l’article 11 du code de procédure pénale, avec la célérité et la sérénité appropriées. » (…)  « Il serait hasardeux de préjuger dès à présent de leur issue. »

L’opération vérité est donc auréolée de deux ‘mensonges’ et de quelques non réponses.. Pour le reste, il a réussi a faire taire ceux qui chez les Républicains voulaient changer le pneu crevé.  Il est très peu probable que cet « oral de rattrapage » réussisse à convaincre les auditeurs..

On ira jusqu’au bout, avec un pneu crevé, en roulant sur la jante.

fifi-2

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s